La défroque de l’ange

Tome 68 - 1993/4 |

À travers le regard d’un ange, Wim Wenders a filmé l’histoire d’un double désir : l’humain en recherche de l’infini et de la légèreté de l’ange, et l’ange en quête de la finitude et de la pesanteur de l’humain. Pour Jean-Daniel Causse qui analyse cette œuvre, la tension extrême de ces deux désirs est la condition même d’une rencontre possible entre l’humain et le divin.


Le discours missionnaire de Jésus : réception patristique et narration apocryphe

Tome 68 - 1993/4 |

François Bovon s’intéresse à la réception du discours missionnaire de Jésus dans les premiers siècles de l’ère chrétienne. Les commentaires patristiques d’un côté, et les narrations apocryphes de l’autre, manifestent deux types légitimes d’interprétation, enracinés l’un et l’autre dans un christianisme qui exige la complémentarité du dire et du faire.

Exposé présenté à la faculté de théologie protestante de Montpellier le 8 octobre 1992.


« La vraie théologie est pratique » Réflexions à partir d’un aphorisme luthérien

Tome 94 - 2019/3 |

La revendication pratique de la théologie, ou l’injonction qui lui est faite de l’être, ressortit à la pensée commune des sociétés postmodernes. La théologie a cependant devancé cette injonction : elle est depuis toujours dans une dynamique de conversion pratique, mais peut-être pas au sens courant de l’adjectif. Christophe Singer propose de penser théologiquement cette conversion pratique de la théologie à partir d’une parenté entre l’aphorisme luthérien « la vraie théologie est […]


« Confessioni vestrae nonnulla visum est addere, perpauca vero commutare ». L’approbation de la Confession de foi des Églises réformées de France, mai 1559

Tome 94 - 2019/3 |

Cet article analyse l’approbation de la Confession de foi durant ce qu’on appelle le premier synode national des Églises réformées de France, tenu à Paris en mai 1559. Selon l’historiographie, les pasteurs réunis à Paris auraient modifié et promulgué le texte de la Confession à partir d’une ébauche rédigée et envoyée aux pasteurs par Calvin. Dans cet article, Gianmarco Braghi avance l’hypothèse que jamais aucun texte préparatoire émanant de Calvin ne fut […]


« Je ne consentirai jamais à ce qu’ils m’appellent “évêque” ». Pastorat et épiscopat dans le méthodisme britannique de John Wesley à nos jours

Tome 94 - 2019/3 |

Dans cet article, Jérôme Grosclaude examine la place et la forme de l’autorité épiscopale dans le méthodisme britannique depuis sa naissance dans les années 1730 jusqu’à nos jours. Né d’une scission de facto d’avec l’Église d’Angleterre, qui a conservé le ministère à trois degrés, le méthodisme britannique ne l’adopta jamais, au contraire de son homologue aux États-Unis. Le méthodisme considère néanmoins depuis la fin du XVIIIe siècle que l’episcopè, l’autorité épiscopale, est […]


La croix dans le langage du droit : retour sur la théorie de la rançon

Tome 94 - 2019/3 |

La théorie selon laquelle Jésus s’est donné en rançon au satan est jugée obsolète. On lui préfère généralement la théorie de la satisfaction ou de la substitution pénale qui pose que Jésus a pris le châtiment divin à notre place. Ces théories reposent sur une intuition fondamentale selon laquelle la croix et le droit sont en étroite relation. Abordant la question du point de vue spécifique des catégories du droit, Frédéric Rouvière […]


Une discipline ancienne et nouvelle : la psycho-anthropologie religieuse

Tome 69 - 1994/1 |

À partir des travaux d’une équipe de recherche de 3e cycle et de son propre cheminement, Jean Ansaldi rappelle l’importance de la psychologie religieuse à la Faculté de théologie de Montpellier et sa récente évolution en psycho-anthropologie religieuse. Il en dégage l’importance pour la Théologie systématique (dogmatique et éthique) ainsi que pour la Théologie pratique.


La place du corps dans le culte réformé

Tome 69 - 1994/1 |

S’interrogeant sur les raisons pour lesquelles on observe actuellement, jusque dans le culte réformé, la demande d’une prise en compte de moyens de communication, autres que la seule communication verbale, affectant la totalité de la personne, Jean-Marc Prieur montre que le corps n’est pas absent du culte protestant où il joue même un certain rôle. Celui-ci traduit une conception particulière du culte, elle-même cohérente avec une certaine conception du salut. Il examine dans quelle mesure une plus grande […]


Philosophes et protestants dans la France du XVIIIe siècle

Tome 69 - 1994/1 |

À la mémoire de l’abbé Jean Roux (1920-1993), curé de Vialas, historien des Cévennes, apôtre de la tolérance.

Après avoir rappelé comment les protestants français ont traversé le XVIIIe siècle, Claude Lauriol étudie les conceptions des écrivains huguenots relatives à la tolérance civile et à la liberté de conscience. Il montre l’originalité de leur position philosophique et leur fidélité à certains principes théologiques de la Réforme, contribuant à une évaluation de leur apport critique à l’esprit des […]


De l’archaïque au subversif : le cas d’Exode 4/24-26

Tome 69 - 1994/1 |

Le texte où Zipporah (Séphora) circoncit son fils — ou son mari — s’éclaire ici par une référence au récit de Jacob au Jabboq et par une allusion à la nuit pascale. Thomas Römer montre que l’étrangère contribue ainsi à sa propre intégration, mais il souligne également combien la théologie du texte résiste à une lecture réductrice.


Contactez-nous

Études théologiques et religieuses
13, rue Louis Perrier
34000 Montpellier – France
Tél : 04 67 06 45 76
Fax : 04 67 06 45 91

Nos partenaires

logo-cairn logo ipt  Logo-CNL

Contact
Envoi