ETR_0911_L204

« Lekh-lekha » L’appel à Abraham en Genèse 12,1 et les tournures parallèles

Tome 91 - 2016/1 |

Au premier abord, l’appel adressé à Abraham est formulé d’une manière surprenante en hébreu. Son aspect réfléchi fait qu’il est souvent expliqué comme une invitation à une quête de soi. Cependant, l’observation d’autres occurrences de l’Ancien Testament montre d’une part que cette tournure « lekh-lekha » (va pour toi) est courante, et, d’autre part qu’elle est utilisée dans des contextes variés. L’approche philologique menée par Innocent Himbaza, qui étudie spécialement son sens littéral, révèle que cette tournure renforce […]


ETR_0911_L204

On ne donne pas de viande hachée au lion. L’enseignement théologique au miroir des Anciens

Tome 91 - 2016/1 |

Un proverbe éthiopien, qui prévient que l’on ne hache pas la viande donnée au lion, illustre le rapport qui, dans tout système éducatif, est établi entre le maître et l’élève. Chacun étant lion à son tour, le maître est ainsi invité à offrir à son élève une nourriture suffisamment solide pour être utile à sa formation, et l’élève à être raisonnablement attentif et critique pour engager le maître à l’apprécier à sa juste valeur. À partir de ce […]


ETR_0902_L204

Le symbolisme dans l’Épître aux Hébreux. Images et métaphores

Tome 90 - 2015/2 |

L’auteur de l’Épître aux Hébreux est considéré comme un rhétoricien expert. On a fait de longues listes des procédés rhétoriques utilisés. Dès l’Antiquité, les rhétoriciens ont fait une place à l’ornementation, et on s’est interrogé : les figures de style servent-elles seulement à embellir le discours, à gagner les faveurs du public par le « bien dire », ou contribuent-elles à la performance, entrent-elles dans le processus de persuasion ? Laissant de côté l’ample utilisation des figures tirées du pèlerinage et du […]