Trois christologies

Tome 65 - 1990/2 |

Le christianisme classique a développé une christologie qui se centre sur les notions d’événement et de personne. En s’inspirant des démarches que l’on trouve dans d’autres religions, André Gounelle montre comment l’on pourrait explorer des possibilités différentes et s’interroger sur la pertinence d’une christologie de la parole, centrée sur Jésus en tant que prophète ou d’une christologie du déplacement centrée sur Jésus en tant que chemin.


Vers un dépassement de la crise de l’identité cléricale ?

Tome 65 - 1990/2 |

Existe-t-il une voie entre les dangers du cléricalisme toujours peu ou prou lié à une théologie autoritaire insuffisamment avertie de la liberté de l’homme et de celle de Dieu, et ceux de l’anticléralisme d’autre part, très souvent porté à rejoindre le rationalisme et le technicisme contemporains, dans l’élan de son refus des médiations ecclésiastiques ? Bernard Hort essaie de répondre à cette question, en remontant pour cela sur le terrain de la théologie fondamentale, puis en formulant quelques […]


Évangile, vie quotidienne et diaconie. Enquête biblique et réflexion ecclésiologique

Tome 65 - 1990/2 |

Comment parvenir à une conception renouvelée de la diaconie qui, par delà les traditions certes séculaires, retrouve quelque chose de la fraîcheur néotestamentaire où le terme désigne essentiellement le ministère de prédication de l’apôtre ? Comment lier cette réalité avec le sens vétérotestamentaire du verbe habad – « servir » – employé surtout pour parler du labeur quotidien ? Comment actualiser ces données et conjuguer aujourd’hui de façon plus équilibrée prédication et service, formes jumelles d’un même ministère […]


La révocation, apocalypse des protestants ?

Tome 65 - 1990/2 |

Au lendemain de l’Édit de Fontainebleau (1685), les protestants se tournent vers l’Écriture en y cherchant un message d’espérance. Pour exégétiquement infondée et politiquement illusoire qu’elle puisse nous paraître, l’actualisation de l’Apocalypse à laquelle se livre alors Pierre Jurieu permet à nombre d’entre eux de donner sens à l’événement, en le situant dans un temps eschatologique. Hubert Bost analyse ici la logique de son interprétation et en souligne le souci pastoral.

Texte remanié d’un exposé donnée à […]


Le Retable d’Issenheim et son message dissident (II)

Tome 65 - 1990/2 |

Cet article est la suite de celui proposé dans ETR 1990/1. Le Retable d’Issenheim est reproduit dans le premier article. les dessins à la plume sont de l’auteur.


Qui roulera la peur ? Finales d’évangile et figures du lecteur (à partir du chapitre 16 de l’évangile de Marc)

Tome 65 - 1990/2 |

Un Évangile qui se termine sur la crainte, le silence et la fuite des femmes hors du tombeau ouvert, entraîne-t-il son lecteur dans le même sens que s’il poursuit le récit jusqu’au temps de la parole proclamée partout dans le monde ? Corina Combet-Galland montre que le jeu des finales de Mc est un lieu privilégié pour observer comment un texte implique, par son énonciation.

Leçon d’ouverture de l’année universitaire 1988-1989 à la Faculté de théologie protestante […]


La place de la Septante dans les études bibliques

Tome 65 - 1990/2 |

Les livres hébreux ont été traduits en grec par des Juifs de l’époque hellénistique. Leur version a été acceptée par une partie du judaïsme et reçue comme « Ancien Testament » dans le christianisme des premiers siècles. Marguerite Harl montre que cette réalité historique pose le problème de la « traductibilité » du texte sacré. Les traducteurs juifs, comme les traducteurs modernes de la Bible, ont cherché une voie légitime entre un strict littéralisme (parfois peu compréhensible) et […]


Tolérance ou liberté de conscience ?

Tome 65 - 1990/3 |

Épistémologie et politique à l’aube des Lumières (Angleterre-Hollande-France, vers 1685—vers 1688)

En reprenant la dichotomie paulinienne de la Grâce et de la Loi pour l’appliquer aux années 1680 qui voient se succéder la Honteuse Révocation et la Glorieuse Révolution, Bernard Cottret dégage les différents modèles de « tolérance » qui s’élaborent dans l’Europe du nord-ouest, de M. Clifford et A. van Paets à P. Bayle et J. Locke.


Les motifs de la rédaction de l’Épître aux Galates

Tome 65 - 1990/3 |

Guy Wagner pense qu’il faut interpréter l’Épître en prenant à la lettre ce que Paul dit de la situation dans les derniers mots. Les gens qui veulent imposer la circoncision sont eux-mêmes des païens récemment convertis, qui croient trouver dans la circoncision un moyen de se rattacher à la religion juive reconnue licite par Rome. Paul combat non seulement le légalisme juif mais toute forme religieuse destinée à se protéger ou se valoriser.


Introduction aux lectures féministes de la christologie

Tome 65 - 1990/4 |

Jésus a été un homme : ce détail biographique est devenu un élément constitutif de la christologie et lui a permis de justifier l’exclusion des femmes des ministères de l’Église. Aria Van de Kerk montre pourquoi des théologiennes travaillant dans une perspective féministe contestent la légitimité des interprétations andocentriques de la christologie. Pour ce faire, elles se réfèrent au Jésus des Évangiles et mettent en cause la divinisation du Christ.

Article suivi d’une bibliographie.