Paul Tillich et Martin Buber : entente et malentendus

Tome 74 - 1999/1 |

L’œuvre et la personnalité du philosophe juif Martin Buber ont considérablement marqué Paul Tillich, comme le montre Anne-Marie Reijnen. Tillicha été sensible à la catégorie de rencontre si puissamment remise à l’honneur par Buber pour caractériser l’expérience religieuse. Mais leur entente, à maints égards exemplaire, met aussi en évidence les difficultés d’un échange authentique entre représentants de religions différentes.Il n’est que de voir les malentendus quant à l’universalisme religieux et au statut d’Israël. Au-delà de la confrontation entre […]


Propos sur le travail de deuil

Tome 74 - 1999/1 |

Loin de se limiter à l’après-mort d’un être cher, le travail de deuil concerne la gestion de toute perte, y compris celle de nos illusions ! Nous sommes appelés, explique Hubert Auque, à restructurer nos relations avec les autres dès que l’un(e) d’entre eux (elles) vient à manquer, tout comme nous devons accepter que notre affectivité se modifie suite à une espérance déçue. Les peuples eux aussi ont à vivre des renoncements pour dépasser les bouleversements éprouvés. La […]


L’universalité du salut et la possibilité de la connaissance de Dieu dans la théologie de Barth

Tome 74 - 1999/1 |

Il est permis de rapprocher deux dates capitales concernant la biographie de Karl Barth. Il disparut dans la nuit du 8 au 9 décembre 1968. La première version de son Commentaire de l’Épître aux Romains avait paru en janvier 1919 à Berne, il y a donc quatre-vingt ans. Le rapprochement de ces deux dates implique que, pendant cinquante ans, Barth s’est consacré continûment au labeur théologique. Philippe Cardon-Bertalot met ici en évidence au moins un des fils conducteurs […]


Les chaires réformées et leurs couronnements

Tome 74 - 1999/1 |

Les chaires sont un élément caractéristique de l’architecture religieuse protestante et plus spécialement réformée. D’origine médiévale, elles sont antérieures au protestantisme. Mais le protestantisme réformé leur reconnaît une dignité toute particulière. En examinant des abat-voix dont elles étaient toujours dotées jusqu’au début de notre siècle, Bernard Reymond montre que leur fonction n’était pas tellement acoustique, mais symbolique : les abat-voix « couronnent » la chaire. Il y a donc un rapport étroit entre l’esthétique des chaires réformées et la théologie […]


Minorité et martyre : les huguenots en France au temps des guerres de religion

Tome 74 - 1999/1 |

Pour Stephen Greenblatt

L’incompréhension face au phénomène des martyrs protestants revêt deux visages principaux : la condamnation violente ou le scepticisme désolé. Dans un cas, la vogue du martyre est mise au compte du machiavélisme des théologiens et ministres ; dans l’autre, on l’attribue au fanatisme des fidèles. Dans cette étude, Frank Lestringant propose d’éclairer quelques aspects de la « guerre des martyrs » en relation avec la situation minoritaire des réformés en France


La « Grande Déesse » dans le Proche-Orient ancien et dans l’Ancien Testament : une esquisse

Tome 74 - 1999/1 |

Dans cet article, Frédéric Gangloff tente de répertorier les diverses facettes de la figure omniprésente de la « Grande Déesse » dans la littérature et l’iconographie du Proche-Orient ancien. Loin de se cantonner uniquement au registre classique de la « déesse mère », l’activité déterminante de la « Grande Déesse » va même jusqu’à porter ombrage à son homologue masculin, dont on trouve quelques échos dans l’Ancien Testament.


Quelle interprétation théologique de la psychanalyse ?

Tome 74 - 1999/2 |

L’exploitation théologique de la psychanalyse a été, récemment, le fait d’auteurs féconds et motivants – tant protestants que catholiques. Bernard Hort tente d’en clarifier les présupposés et les enjeux à l’aide de trois exemples ici considérés comme « classiques ». Puis il défend la thèse que, si ce courant se trouve bien à l’origine d’importants déplacements théologiques, notamment dans le domaine de l’hamartiologie, il demeure parfois ambivalent au regard du projet freudien.


De la théologie au « complot d’impiété » : l’abbé Mallet et les débuts de l’Encyclopédie

Tome 92 - 2017/4 |

L’abbé Edme Mallet fut l’auteur de plusieurs centaines d’articles de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert et le premier théologien à y contribuer. Dans la mesure où l’Encyclopédie est perçue comme une œuvre anti-religieuse, la participation d’un théologien orthodoxe constitue une sorte d’énigme que l’on a souvent tenté d’expliquer en recourant à des théories conspirationnistes. Reginald McGinnis propose d’inverser l’approche habituelle consistant à faire précéder l’appréciation de Mallet de celle de la religion. […]


Le récit de la translation de l’arche d’alliance par David dans les Chroniques. Refondation cultuelle de la royauté au profit des Asaphites

Tome 92 - 2017/4 |

Dans les Chroniques, le récit du transfert par David de l’arche d’alliance à Jérusalem permet de saisir l’organisation du culte postexilique, et le rôle des chantres lévites Asaphites et Ezrahites, présentés comme installés par David. Bernard Gosse montre ici, dans la continuité de l’étude précédente sur les conflits entre chantres lévites à l’époque postexilique [1], que ce récit vise à justifier l’organisation cultuelle postexilique et la place des lévites musiciens, par référence […]


De l’usage de la frontière dans la rencontre entre Jésus et la Syrophénicienne (Mc 7/24-30)

Tome 74 - 1999/2 |

L’étude proposée par Pierre-Yves Brandt comporte trois parties. La première est consacrée à un rapide survol des principales interprétations de la péricope à partir des lectures qu’elles font du v. 27. La deuxième s’articule autour de trois thèses qui sont l’occasion de discuter plus en détails une lecture psychanalytique, une lecture féministe et une lecture sociologique de la péricope. Enfin, une troisième partie s’intéresse au sens du passage de la frontière par Jésus à partir d’une relecture de […]