numero

Vittorio Subilia

Tome 70 - 1995/4 |

À l’occasion de deux thèses consacrées à l’œuvre de V. Subilia, Gino Conte, qui fut son élève, retrace l’itinéraire de ce théologien protestant italien et son combat, souvent à contre-courant, contre les compromissions œcuméniques et politiques de l’évangile.


numero

La dépression nerveuse, son accompagnement pastoral et ecclésial

Tome 70 - 1995/4 |

Jean Ansaldi étudie la dépression nerveuse à la lumière de certaines analyses récentes (psychologie religieuse, psychanalyse, exégèse, etc). Notant l’opposition répétition-dépression, il propose des pistes ecclésiales de prévention et d’accompagnement.


numero

La résistance au tyran

Tome 70 - 1995/4 |

Existe-t-il des motifs proprement théologiques de résister au tyran ? Et où ce tyran vient-il se loger, en notre fin de siècle ? Cinquante ans après la fin du nazisme, Laurent Schlumberger propose de chercher, dans les récits liés de la chute de Babel et de l’appel d’Abram, des motifs spirituels et renouvelés de résister aux tyrans d’aujourd’hui.

Conférence prononcée à Nantes dans le cadres des Amitiés judéo-chrétiennes de Nantes en octobre 1994.


numero

Les femmes auraient-elles besoin d’être sauvées ? Les concepts de péché et de salut dans les théologies féministes

Tome 70 - 1995/4 |

De quoi et pour quoi avons-nous besoin d’être « sauvé(e)s » ? Cette interrogation contemporaine rejoint la mise au défi des théologies féministes, soucieuses de fonder une théologie « d’en bas », basée sur l’expérience et les problèmes du quotidien des femmes. Élisabeth Parmentier présente les affirmations de ces théologies, concernant le péché et la grâce, et tente d’interroger leur pertinence pour une théologie d’aujourd’hui.


numero

Jamais chez Jean ! (Mort et résurrection)

Tome 70 - 1995/4 |

Que dit Jésus au croyant à propos de la mort ? Est-elle simple transition vers l’éternité de vie, ou rupture nécessitant l’acte nouveau de la résurrection ? Daniel Lys s’interroge sur la traduction par « jamais » répétée de traducteur en traducteur, d’une expression johannique qui n’est pas le terme grec existant pour cela , mais qui dit littéralement « pas pour toujours ».


numero

La Transfiguration au risque de la compréhension du disciple : Mc 9/2-10

Tome 70 - 1995/4 |

Étonnant récit que celui de la Transfiguration… Il dérange tout exégète fervent adepte de la théologie de la croix : Marc ne le présenterait-il pas au bout du compte comme une gloire en négatif, une gloire trompeuse, à laquelle s’opposerait le vide du tombeau (16/7) ? Telle n’est pas la lecture de Claire Clivaz qui tend à mettre en évidence un processus dans lequel la Transfiguration et la finale primitive de 16/1-8 entraînent les disciples. Ce processus passe […]


numero

Lutter contre la paupérisation et ses conséquences. Lecture rhétorique de Dt 15/12-18

Tome 70 - 1995/4 |

La prescription de Dt 15/12-18 veut convaincre les maîtres de libérer leurs esclaves pour dettes dans des conditions qui permettent à ceux-ci de retrouver une existence indépendante. Dans ce but, elle leur propose, selon Guy Lasserre, une nouvelle compréhension d’eux-mêmes et de leur relation à Dieu, à leurs esclaves et à leurs biens. Ce changement de perspective ouvre la possibilité d’une nouvelle justice sociale.


Le sens de la nature. Comment la nature est devenue surnaturelle ?

Tome 93 - 2018/3 |

Selon Raphaël Liogier, la nature n’a pas toujours été l’objet de préoccupation et de soin, d’abord parce qu’elle n’était pas fragile. C’était l’homme qui était fragile face à elle. Le renversement du sens de la menace s’est effectué à travers la globalisation comprise comme la réalisation concrète de l’extension terrestre du pouvoir d’action humain, et la réalisation mentale que l’environnement est limité, qu’il est fini, et qu’il peut donc finir, et finir du fait de l’action humaine. La […]


La spiritualité : un objet théologique identifiable ?

Tome 93 - 2018/3 |

Nicolas Cochand s’intéresse dans cette étude au thème de la spiritualité dont il cherche à définir la notion. Analysant d’abord un point de vue athée à la fois positif et critique, il restitue ensuite un point de vue théologique construit sur une approche psychosociale et anthropologique, à partir desquels il propose une définition de la spiritualité comme processus actif de distanciation et de ressaisie. Ce faisant, l’auteur interroge le discours théologique sur la spiritualité, observant la fréquence du […]


La découverte de l’Amérique par les protestants français en 1917-1918

Tome 93 - 2018/3 |

En 1917, l’intervention américaine dans la guerre est l’occasion pour les protestants français de découvrir les États-Unis. Or, analyse André Encrevé, ce qu’ils en apprennent correspond souvent à ce qu’ils souhaitent pour la France, à savoir un pays protestant pratiquant logiquement une laïcité de facture protestante : la liberté religieuse est complète, les Églises sont séparées de l’État, mais l’État n’ignore pas le fait religieux et honore les Églises. Cette représentation se double d’une grande admiration pour le président […]