Alain HOUZIAUX est pasteur à l’Église Réformée de l’Étoile, docteur en philosophie de la Faculté de Paris-Nanterre et docteur habilité en théologie de la Faculté des Sciences Humaines de l’Université Marc-Bloch à Strasbourg.


numero

Pour une définition du discours théologique

Tome 72 - 1997/4 |

Le discours théologique opère par pétition de principe. Ainsi il présuppose Dieu qui connaît parfaitement la totalité et la vérité de notre monde et dont la connaissance est d’un autre ordre que la nôtre ; il présuppose aussi qu’il y a un monde, le Royaume de Dieu, qui est d’un autre ordre que notre monde historique et réel. L’objet du présent article est de légitimer, en utilisant l’outil des mathématiques, ces deux présuppositions du discours théologique. Alain Houziaux […]


numero

Pour une légitimation du discours théologique

Tome 73 - 1998/1 |

Le discours théologique opère par pétition de principe. Ainsi il présuppose qu’il y a un Dieu qui connaît parfaitement la totalité et la vérité de notre monde et dont la connaissance est d’un autre ordre que la nôtre ; et il présuppose aussi qu’il y a un monde, le Royaume de Dieu, qui est d’un autre ordre que notre monde historique et réel. L’objet du présent article est de légitimer, en utilisant l’outil des mathématiques, ces deux présuppositions […]


L’absurde et la grâce

Tome 75 - 2000/1 |

On suppose en général que la foi donne un sens à la vie et au monde. Alain Houziaux veut montrer que, bien au contraire, la vie et le monde sont absurdes, même pour le croyant et que, bien plus, la reconnaissance de cette absurdité est le corollaire nécessaire de la confession de la « justification par grâce seule ». Il tente ensuite de montrer que, en reconnaissant cette absurdité, on présuppose et on induit nécessairement la vérité d’une Parole transcendante dite sur […]


Marie-Madeleine était-elle la compagne de Jésus-Christ ?

Tome 81 - 2006/2 |

Pourquoi l’Évangile de Philippe présente-t-il Marie-Madeleine comme la compagne de Jésus-Christ ? Pourquoi Jésus lui donne-t-il des baisers ? Pour Alain Houziaux, Marie-Madeleine est dans cet Évangile apocryphe une figure de la Sagesse déchue dans le monde et Jésus-Christ, le Rédempteur, y incarne le Fils de l’homme qui communique le souffle de ses baisers et de son enseignement à la Sagesse dévoyée. Mais ils n’ont pas à connaître la chambre nuptiale qui a pour fonction de permettre au commun […]


L’idéal de chasteté dès les débuts du christianisme, pourquoi ?

Tome 83 - 2008/1 |

L’idéal de chasteté est apparu très tôt dans le christianisme. Pourquoi, s’interroge Alain Houziaux ? Les raisons religieuses et psychologiques se mêlent : l’impatience d’embrasser la vie céleste et angélique, le désir de retrouver l’a-sexualité de l’Adam d’avant la chute, la quête d’une vie libre débarrassée des contingences de la chair, la volonté de se fermer à la souillure du monde et aussi la soif de se soumettre à une forme de martyre. Aujourd’hui, au XXIe siècle, cette soif de […]