Les richesses injustes (Luc 16/1-13)

Tome 76 - 2001/3 |

En proposant la traduction de cette parabole, Daniel Lys vise un double but. D’une part mettre en évidence la correspondance entre les deux parties consacrées respectivement à la « gérance » et à la « finance » : il ne s’agit pas de textes indépendants à l’origine, mais de deux thèmes volontairement liés pour glisser de l’un à l’autre ; ceci apparaît dans leur parallélisme de structure, où s’emboîtent chaque fois le dire de Jésus, puis celui du patron, enfin celui du […]


Pierre, apôtre entre Judas et le disciple bien-aimé

Tome 77 - 2002/1 | ,

On dit souvent que, dans l’Évangile de Jean, Pierre « cède la place » au disciple bien-aimé. Si cela était vrai, pourquoi se voit-il confié la tâche de paître le troupeau du Seigneur ? Nous voudrions montrer qu’en fait, Pierre n’est pas seulement mis en compétition avec le disciple bien-aimé, mais aussi avec Judas. Par conséquent, il apparaît comme un simple homme, entre l’image idéale du disciple bien-aimé et celle, diabolique, de Judas.


2 Samuel 24. Un parcours royal : du pire au meilleur

Tome 77 - 2002/1 |

Cet article se présente comme une enquête, mieux, une exploration de traces pour tenter de saisir ce qu’ont voulu dire les rédacteurs de 2 S 24, texte pour le moins énigmatique. Concrètement, un lecteur peut, par une approche que l’on qualifiera d’historico-littéraire, apporter des éléments de réponse à ses interrogations premières et entrer en dialogue avec les propositions de sens que lui fait le texte. On prend conscience, une fois encore, de l’art et du pouvoir d’un récit.


Par le tambour et la danse. Etude structurelle du psaume 150

Tome 77 - 2002/2 |

Si bref soit-il, le Ps 150 n’en est pas moins construit en trois volets dont les deux extrêmes se répondent, le premier visant le destinataire de la louange, le dernier ses acteurs dont le nombre est ici maximal. La partie centrale sur les moyens de la louange ordonne tous les instruments autour de l’évocation magnifiquement située de la danse comme expression éminente de la louange.


Josué et la rhétorique de la violence. Le cas de la prise d’Aï en Jos 8/1-29

Tome 77 - 2002/3 |

Les récits de conquête conservés en Jos 1-12 sont d’une extrême violence. Les captures de certaines villes, comme Jéricho, Aï, Haçor s’accompagnent de mises à mort massives ; Jéricho est en ruine, et tous ses habitants, femmes, hommes, enfants, vieillards, boeufs, brebis, ânes sont passés au fil de l’épée. On dénombre 12 000 morts à Aï ; Haçor « la principale ville de tous les royaumes », est réduite en cendres.
Comment expliquer que Dieu tolère pareilles destructions de vies […]


Sur les deux noms du Dieu de Genèse 2/4b-3/24, ou la « théo-logique » d’un Dieu critique

Tome 77 - 2002/3 |

Cette étude ressortit à la poétique. Jean Alexandre y montre que la double nomination du dieu de Gn 2/4b-3/24, YHWH-Èlohim, est cohérente avec le caractère général de la dualité des signifiants de ce récit, qui peut ainsi être compris comme le premier élément d’une vaste réflexion « théo-logique »présente dans l’ensemble des Écritures hébraïques. Naît alors la figure d’un dieu critique qui transige, face aux errements humains, entre deux statuts narratifs, ceux du dieu-juge tout-puissant et d’un seigneur engagé par […]


La cohérence interne de la liste des fautes du peuple en Jr 32/29-35

Tome 79 - 2004/2 |

La liste des péchés du peuple en Jr 32,29-35 fut un temps qualifiée d’incohérente. Par une étude littéraire de ce passage, Elena Di Pede en montre ici toute la cohésion. La liste, fort construite, met en évidence à la fois l’idolâtrie du peuple et sa cause profonde, à savoir le refus d’écouter une parole de vie, ce qui mènera Israël à son autodestruction. Parallèlement, la complexité de la rédaction fait pressentir au lecteur quelque chose de la situation chaotique […]


Paiement des impôts et obéissance aux autorités. Le défi d’une foi incarnée selon Paul (Rm 13, 1-7)

Tome 79 - 2004/3 |

À partir de l’analyse des v. 6-8 de Rm 13, Fabian Pfitzmann montre pourquoi Paul parle de l’obéissance civique là où il traite de l’exigence de l’amour chrétien au quotidien (Rm 12-13). Si les v. 6-8 doivent être compris comme la clé herméneutique de Rm 13, ils en constituent aussi le point de départ historique. C’est ainsi la question des impôts et des dettes qui amène Paul à traiter de l’obéissance civique en rapport avec le culte spirituel […]


Le Shabbat comme base d’un nouveau calendrier

Tome 79 - 2004/3 |

En réaction critique à la définition du Shabbat comme « temple dans le temps » proposée par Michaela Bauks(1), Philippe Guillaume inscrit le Shabbat du septième jour dans le contexte historique perse. Il montre ainsi que le shabbat structure un calendrier inspiré du modèle zoroastrien, dont la particularité est de célébrer une ère nouvelle, et que ce calendrier est probablement le calendrier de 364 jours défendu au IIe siècle av. J.-C. par le Livre des Jubilés.

1 M. BAUKS, « Le Shabbat […]


L’influence du Psautier sur la présentation du prophète Jérémie en Jr 15,10-21 et ses liens avec Jr 17,1-18

Tome 79 - 2004/3 |

À partir de la présentation que les Psaumes donnent du prophète Jérémie, Bernard Gosse montre que le Psautier fait sentir son influence en Jr 15,10-21 et 17,1-18 ainsi que dans les relations entre ces deux passages. Le cas du prophète Jérémie est assimilé à celui de Jérusalem y compris dans le péché, comme en témoigne Jr 15,13-14 où nous trouvons une claire adaptation au cas du prophète, mais la conversion de ce dernier lui permettra de faire l’expérience […]