L’éthique à la grâce de Dieu

Tome 70 - 1995/1 |

L’intransigeance avec laquelle le protestantisme affirme la justification gratuite par le moyen de la foi seule lui permet-elle d’articuler une éthique positive ? C’est à partir de cette question incongrue que Richard Bennahmias aborde la lecture d’Helmut Thielicke. S’agit-il de sacrifier la Grâce divine sur l’autel du pragmatisme en la soumettant au jugement dernier de l’éthique des hommes ? L’éthique théologique de Thielicke semble au contraire ouvrir une issue au cercle infernal de l’autojustification où conduit trop souvent […]


Utopie et pluralité des mondes : l’espace imaginaire comme lieu théologique à l’âge classique

Tome 70 - 1995/1 |

La théologie traditionnelle avait structuré l’espace dans lequel l’homme vivait, pensait et rêvait. Mais elle fut progressivement dépossédée du monopole qu’elle s’était accordé dans ce domaine. Les récits de fiction, les mondes idéaux, les voyages cosmiques permirent de quitter l’orbite d’un espace théologique « chrétien ». Hubert Bost montre comment ils investirent en douceur ce lieu et engendrèrent à leur tour toute une réflexion physique et métaphysique qui relançait les questions religieuses classiques.

Communication au colloque des Facultés latines […]


La prédication réformée à l’épreuve de l’évènement

Tome 70 - 1995/2 |

Fondée sur la lecture et l’analyse de plusieurs centaines de sermons prêchés et publiés au cours de ce siècle dans des circonstances dramatiques marquées par la violence et la guerre, l’étude de Laurent Gambarotto montre comment le discours homilétique du protestantisme réformé français est largement convoqué par la communauté de foi dans laquelle il s’enracine et en quoi sa visée morale et politique surgit essentiellement de la radicale historicité qui le conditionne.

Leçon d’ouverture de l’année universitaire […]


Rites, lieux de mémoire

Tome 70 - 1995/2 |

Il faut des rites. Quelles est cette « différence » qu’institue le rite ? D’où tient-il ce pouvoir de découper le temps et de le rythmer ?… Je voudrais aborder le rite sous l’aspect de son rapport avec le temps. Car le rite a profondément affaire à la temporalité… Le rite participe-t-il à des lieux de mémoire, et ce concept peut-il éclairer certains aspects du fonctionnement du rite ? Nous entrerons dans cette réflexion par le thème de […]


Questions psychanalytiques sur la prévalence masculine dans le religion chrétienne

Tome 70 - 1995/3 |

Depuis plusieurs décennies, l’expérience et la théorie psychanalytiques représentent un apport critique et fécond à la réflexion théologique comme à la maturation de la foi. Thierry de Saussure en propose un exemple dans le domaine de la féminité et de la masculinité des images de Dieu et de l’humain, ainsi que des formulations théologiques qui en découlent. Il y est notamment question des représentations inconscientes (idéales ou redoutables) de la femme et de leurs conséquences doctrinales possibles.


Les Psaumes et la forme du travail de deuil

Tome 70 - 1995/3 |

Henry Mottu rapproche les étapes du processus de deuil selon Élisabeth Kübler-Ross de la structure des Psaumes, puis analyse un psaume de supplication, le Ps 59, à l’aide de cet éclairage. Cette tentative s’inscrit dans un plus vaste ensemble, celui d’une théologie des émotions et des sentiments qu’il s’agirait de construire dans le cadre de la « cure d’âme » pastorale.


Une nouvelle casuistique menace-t-elle l’éthique ?

Tome 70 - 1995/3 | ,

La casuistique connaît aujourd’hui un incontestable renouveau. De méthode pédagogique,elle a de plus en plus une prétention normative. Pour l’évaluer, Eric Fuchs et François Dermange se proposent de la comparer à la casuistique classique qu’ils présentent à partir de l’analyse d’un cas d’un manuel de casuistique. Les chances et les risques de la casuistique contemporaine ne sont-ils pas analogues à ceux de la casuistique classique ?


Comment parler du jugement dernier ?

Tome 70 - 1995/3 |

Évoquer le Jugement dernier suscite des images violentes que l’on a de la peine à relier au message d’amour de l’évangile. Bernard Rordorf montre que ce conflit peut être dépassé par une compréhension renouvelée du Jugement dernier comme accomplissement de la réconciliation.


De l’affaire des placards aux Nicodémites : le mouvement évangélique français sous François Ier

Tome 70 - 1995/3 |

Francis Higman montre que, pendant les années 1530-1535, la situation religieuses en France était fluctuante et que le mouvement réformiste faisait des progrès considérables. Autour de l’affaire des Placards (octobre 1534), on peut identifier, à côté des catholiques « traditionalistes » (la Faculté de théologie de Paris) et des Réformateurs de la Suisse romande, intransigeants, des catholiques et des réformateurs prêts au dialogue, partisans d’une réforme profonde de l’Église gallicane et d’une réunification avec la « réforme douce […]


Hors du cloître pas de salut ? Note sur l’ecclésiologie d’Anselme de Cantorbéry et de son milieu

Tome 70 - 1995/3 |

Personne ne saurait affirmer sérieusement, cela paraît évident, que seuls les moines seront sauvés. Mais Michel Grandjean repère dans certains propos attribués à Anselme de Cantorbéry des formules très pessimistes quant aux chances de salut des non-moines. Et il montre comment, dans le sillage apparent d’Anselme, on en est venu à présenter la profession monastique comme une nouvelle alliance surclassant dans les faits celles du baptême.