Gilles TEULIÉ est professeur des Universités en civilisation britannique et du Commonwealth à Aix-Marseille Université.


« Ceux qui font tomber la barrière de couleur au pays de l’apartheid ». Le pasteur Georges Mabille et les prémices de la ségrégation raciale d’État en Afrique du Sud

Tome 94 - 2019/4 |

Cet article examine l’Afrique du Sud pendant les premières années de l’apartheid au travers du regard de George Mabille, pasteur-missionnaire de la Société des missions évangéliques de Paris, en poste à Johannesburg de 1946 à 1957 auprès de la communauté des mineurs sotho, une extension de la mission protestante française au Lesotho. Georges Mabille a combattu la ségrégation raciale en Afrique du Sud avec d’autres hommes d’Églises anglophones, alors que le système d’apartheid en était à ses balbutiements, […]


L’Église réformée hollandaise d’Afrique du Sud : une histoire du calvinisme afrikaner, 1652-2002

Tome 77 - 2002/4 |

Depuis l’implantation durable d’une colonie blanche en 1652, l’histoire de l’Afrique du Sud est indissociable de celle de l’Église réformée hollandaise établie par les premiers colons calvinistes. Comme le montre Gilles Teulié, celle-ci, peut-être plus qu’ailleurs, a joué un rôle prépondérant dans l’évolution de ce pays. Son influence sur les mentalités a non seulement été spirituelle, mais elle a aussi participé de manière déterminante à la vie politique, au point qu’il est difficile de parler de séparation de […]


Le mythe afrikaner du « peuple élu de Dieu » ou le long treck des calvinistes sud-africains

Tome 83 - 2008/2 |

Le mythe du peuple élu de Dieu est commun à plusieurs nations chrétiennes ou juives. Par ce titre autoproclamé, elles justifient, ou ont justifié, à la fois leur existence, leur droit à être propriétaire de la terre sur laquelle elles vivent, et les actes qu’elles peuvent, ou ont pu, perpétrer à l’encontre d’autres populations vivant sur le même territoire. Les Afrikaners ont relevé de ce schéma pendant de nombreuses années avant qu’ils ne renoncent à l’apartheid et acceptent […]