Jean-Marc PRIEUR (1947-2012), pasteur de l’Église réformée de France, a été professeur d’histoire du christianisme ancien à l’Institut protestant de théologie, Faculté de Montpellier, puis à la Faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg.


numero

Nouvel âge et christianisme. À propos d’un livre récent

Tome 66 - 1991/4 |

Dans un petit ouvrage bien documenté, claire et stimulant, Carl-A. Keller qui fut professeur de sciences des religions à l’Université de Lausanne, donne tout d’abord une présentation du Nouvel Âge, puis réfute un certain nombre des critiques qui lui sont couramment adressées par des chrétiens, pour établir finalement un pont entre plusieurs affirmations essentielles de ce mouvement et le christianisme.

Carl-A. KELLER, New Age. Entre nouveauté et redécouverte, (Entrée libre 12), Genève : Labor et Fides, 1990. 18 […]


numero

Minorité et multitudinisme

Tome 67 - 1992/3 |

Les Églises protestantes historiques françaises sont caractérisées à la fois par une option ecclésiologique multitudiniste et par une réalité de minorité qui ne cesse d’augmenter. Loin d’être contradictoires, ces deux données peuvent se compléter pour constituer un mode propre d’existence et de témoignage, dont Jean-Marc Prieur juge qu’il est utile de conserver la fécondité et de tirer les implications pratiques.


Sur la précarité protestante. À propos d’un livre récent

Tome 68 - 1993/2 |

Sous-titré « Sociologie du protestantisme contemporain », le dernier ouvrage de J.-P. Willaime n’est pas une synthèse comme celle que proposa, en 1965, Roger Mehl, sous le titre Traité de sociologie du protestantisme. L’auteur y regroupe, de manière raisonnée, des publications et des conférences sur la sociologie du protestantisme réalisées durant ces dix dernières années. Ceux qui suivent attentivement les recherches du sociologue de Strasbourg en reconnaîtront ici les lignes maîtresses.

La matière du livre est regroupée en […]


La place du corps dans le culte réformé

Tome 69 - 1994/1 |

S’interrogeant sur les raisons pour lesquelles on observe actuellement, jusque dans le culte réformé, la demande d’une prise en compte de moyens de communication, autres que la seule communication verbale, affectant la totalité de la personne, Jean-Marc Prieur montre que le corps n’est pas absent du culte protestant où il joue même un certain rôle. Celui-ci traduit une conception particulière du culte, elle-même cohérente avec une certaine conception du salut. Il examine dans quelle mesure une plus grande […]


Les revues des Facultés de Montauban et Montpellier

Tome 71 - 1996/Hors-série – Faculté de théologie protestante de Montpellier : quatrième centenaire |

Les Facultés de théologie protestante de Montauban et Montpellier ont publié plusieurs revues successives : la Revue théologique en 1841-1842, le Bulletin de 1872 à 1874, la Revue théologique de 1874 à 1890, la Nouvelle revue des questions théologiques et religieuses en 1891 qui devient en 1892 la Revue de théologie et des questions religieuses. Avec les mobilisations de la première guerre mondiale, cette revue disparaît en 1915. Ce n’est qu’en 1926 que la Faculté de théologie de […]