Pierre-Olivier LECHOT est maître de conférences en histoire du christianisme moderne à l’Institut protestant de théologie, Faculté de Paris.


Capture d’écran 2016-09-06 à 15.05.40

Les peines de l’enfer sont-elles éternelles ? Note à propos d’une controverse au sein du protestantisme de langue française durant les Lumières

Tome 89 - 2014/2 |

La controverse qui secoue le protestantisme de langue française à propos de l’éternité des peines de l’enfer entre 1730 et 1770 a longtemps été considérée comme de piètre importance par les historiens. Pierre-Olivier Léchot entend montrer combien celle-ci révèle pourtant un certain nombre de tensions au sein de ce protestantisme et permet de mettre en évidence quelques éléments décisifs qui marquent le passage entre ce qu’Ernest Troeltsch appelle un « paléo-protestantisme » et un « néo-protestantisme »

Texte de la leçon […]


ETR_0904_L204

Le christianisme au tournant : Rousseau penseur de la religion (Avant-propos)

Tome 90 - 2015/4 |

Dans ses mémoires de jeunesse, L’avenir de la science – pensées de 1848, Ernest Renan pose cette question décisive à propos de la religion : la théologie et le sacerdoce, remarque-t-il, devraient disparaître à l’âge moderne, qui est l’âge de la critique et de la science, et pourtant « ils restent une spécialité entre beaucoup d’autres. Contradiction ; car comment faire une spécialité de ce qui n’est quelque chose qu’à la condition d’être tout ? » ( L’avenir de la sciences – pensées […]