Innocent HIMBAZA est maître d’enseignement et de recherche à la Faculté de théologie de l’université de Fribourg en Suisse.


numero

Entre culture et théologie (une lecture d’Esther 1)

Tome 75 - 2000/1 |

Le premier chapitre du livre d’Esther parle de la disgrâce de la reine Vashti, femme du roi Xerxès, ainsi que du projet de son remplacement. Innocent HIMBAZA montre que ce texte, outre qu’il pose des questions narratives suscitant diverses interprétations, règle une affaire culturelle dans un monde bien différent de celui de ses lecteurs actuels. Le lecteur est invité à considérer le texte avec les yeux de ceux qui vivaient dans cette culture pour comprendre les valeurs qui y […]


2006:4

La tradition du Targum en Néhémie 8, 1-8

Tome 81 - 2006/4 |

D’une manière générale, les exégètes acceptent ou rejettent l’idée du Targum en Ne 8,8 en se basant sur le terme meforash. Innocent Himbaza montre ici que l’analyse narrative de tout le passage de Ne 8,1-8 permet de mieux éclairer le débat sur cette question. En effet, cette analyse conduit le lecteur à voir l’ancienne attestation d’une tradition du Targum dans le rôle que le texte assigne aux seuls lévites. Si l’on veut se limiter à Ne 8,8, il faut voir […]


ETR_0911_L204

« Lekh-lekha » L’appel à Abraham en Genèse 12,1 et les tournures parallèles

Tome 91 - 2016/1 |

Au premier abord, l’appel adressé à Abraham est formulé d’une manière surprenante en hébreu. Son aspect réfléchi fait qu’il est souvent expliqué comme une invitation à une quête de soi. Cependant, l’observation d’autres occurrences de l’Ancien Testament montre d’une part que cette tournure « lekh-lekha » (va pour toi) est courante, et, d’autre part qu’elle est utilisée dans des contextes variés. L’approche philologique menée par Innocent Himbaza, qui étudie spécialement son sens littéral, révèle que cette tournure renforce […]