Isabelle GRELLIER est professeur en théologie pratique à la Faculté de théologie protestante de l’université Marc Bloch de Strasbourg.


La définition des membres des Églises protestantes, entre marqueurs rituels et confession de foi. Une évolution professante des Églises multitudinistes ?

Tome 73 - 1998/4 |

Selon quels critères définir les membres des institutions ecclésiales ? Analysant les règlements des Églises réformées et luthériennes françaises, Isabelle Grellier souligne et interroge la place qu’ils font – au moins en théorie – à la participation à un groupe ecclésial local, et l’évolution qui se manifeste dans certaines Églises, d’une définition reposant sur des marqueurs rituels à une autre qui privilégie la confession de foi personnelle. Dans une approche de théologie pratique, elle s’efforce de prendre en […]


L’autorité des pasteurs bousculée par les évolutions de la société : une chance pour l’évangile ?

Tome 78 - 2003/3 |

Un certain nombre de pasteurs français souffrent aujourd’hui du sentiment que leur ministère ne bénéficie plus de l’autorité dont il bénéficiait hier. L’analyse de cette crise au regard des différents types de légitimation religieuse distingués par M. Weber fait apparaître, effectivement, une fragilisation des fondements traditionnels de l’autorité des pasteurs. Mais cette autorité traditionnelle était-elle en réelle congruence avec la bonne nouvelle d’un Dieu qui a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ? Après […]