Corina COMBET-GALLAND est professeure émérite de Nouveau Testament à l’Institut protestant de théologie, Faculté de Paris.


2005:3

Paul l’apôtre : un voyage contrarié pour bagage

Tome 80 - 2005/3 |

Apôtre au voyage contrarié : non seulement la vocation de Paul mais sa mission tout entière pourraient s’inscrire sous ce titre. Corina Combet-Galland montre, à l’appui de cette hypothèse de lecture, combien le Dieu qui a saisi Saul au milieu du chemin de sa vie et s’est identifié à ses victimes a renversé le personnage, inversé ses valeurs. Les Actes des Apôtres y reviennent trois fois, mettent en images le retournement, y intègrent les épreuves qui en découlent. La confession de […]


img079

La Bible, une oeuvre capable de monde. Reconnaissance à Paul Ricoeur

Tome 80 - 2005/4 |

Corina Combet-Galland pose ici son regard de lectrice et d’exégète du Nouveau Testament sur les réflexions que Paul Ricoeur a consacrées à la pensée biblique. Explorant notamment les implications de sa philosophie du langage et de son herméneutique pour la pratique exégétique, elle en indique la fécondité par une furtive traversée de l’Évangile de Marc.


2008:2

La Bible, le bruissement de ses langues, le grain de ses voix

Tome 83 - 2008/2 |

Passant du jardin de l’Évangile de Jean à celui du Cantique des cantiques,Corina Combet-Galland s’interroge non seulement sur les contenus des énoncés bibliques, mais sur la voix qui les parle, le grain de cette voix, le poids du corps dans la musicalité de la voix ; Elle suggère ainsi que la question de la voix touche la quête de l’origine, que la voix de l’amour se livre dans les « Je Suis » fragiles et souverains de Jésus, que l’amour […]