Le professeur Louis Perrier : un homme de foi passionné de sciences

Tome 92 - 2017/4 |

Dans cet article, Alain Perrier présente le parcours familial et universitaire de Louis Perrier, théologien et professeur de sciences à la Faculté de théologie protestante de Montauban, puis de Montpellier, de 1907 à 1945. Il souligne l’influence des professeurs Franz Leenhardt et Armand Sabatier dans la formation du jeune Perrier avant de faire une synthèse des domaines scientifiques auquel le professeur confirmé voua ses recherches. À travers les principales publications de Louis Perrier présentées de façon […]


Contributions du Dr Louis Perrier aux recherches en psychologie, en éducation et en pédagogie : conflits et enjeux (1907-1945)

Tome 92 - 2017/4 |

À la fin du xixe siècle, et au début du xxe, un mouvement anticlérical et laïc s’appuie sur la science et la psychologie scientifique en plein essor pour lutter contre des croyances, des superstitions et la foi, en les réduisant à des processus psycho pathologiques. La Faculté de théologie protestante de Montauban réagit en recrutant des enseignants-chercheurs réputés pour leurs compétences interdisciplinaires, notamment Franz Leenhardt et ensuite le Dr Louis Perrier, […]


La Faculté de théologie protestante de Montauban (1890-1905) : crises et transitions

Tome 92 - 2017/4 |

En se penchant sur l’histoire de la Faculté de théologie protestante de Montauban, transférée en 1919 à Montpellier, l’hypothèse de départ de Gilles Vidal faisait de la promulgation de la Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État une rupture signifiante, et donc un repère commode dans une tentative de périodisation de l’histoire de cette institution : on aurait un avant et un après puisque le statut de […]


France obscure vs France éclairée. L’instrumentalisation de la carte choroplèthe du baron Charles Dupin dans les débats sur la suppression ou le transfert de la Faculté de théologie de Montauban après 1830

Tome 92 - 2017/4 |

Antoine de Falguerolles aborde la manière dont la carte choroplèthe du baron Charles Dupin (1826-1827) apparaît curieusement dans un débat qui concerne principalement le protestantisme français et plus largement, régime concordataire oblige, les instances politiques au xixe siècle. À partir d’un petit corpus de textes datant pour la majorité des années 1830, il retrace l’histoire de l’instrumentalisation de ce graphique statistique et de son auteur dans ce débat.

L’auteur remercie pour leur […]


Avant-propos

Tome 92 - 2017/4 | ,

Dans un opuscule intitulé Les Cévennes huguenotes et la Faculté libre de théologie protestante de Montpellier, Louis Perrier évoque les « transfèrements », c’est-à-dire les déménagements forcés des théologiens protestants depuis le xvie siècle successivement entre Montpellier, Nîmes, Montauban, Puylaurens, puis Montauban et Montpellier à nouveau. Sous la plume de celui qui fut professeur de sciences et de philosophie  à Montpellier de 1907 à 1945, les Facultés de théologie se présentaient comme des institutions de résistance obligées de se déplacer […]


Un mot d’adieu

Tome 92 - 2017/3 |

Juger le travail du spécialiste de la Bible dépasserait mes compétences ; et s’y essayer immédiatement après son décès, avant que les voix de ceux dont c’est le métier ne se soient fait entendre, serait totalement irrecevable. Si je prends néanmoins immédiatement la parole, c’est pour ne laisser surgir aucun doute que, dans les cercles juifs, on doit considérer comme un devoir d’honorer avec gratitude…


Un mot d’adieu par Hermann Cohen

Tome 92 - 2017/3 |

La nécrologie consacrée par Hermann Cohen à son ami Julius Wellhausen, décédé le 7 janvier 1918 à Göttingen, est l’un des tout derniers textes du philosophe juif (Cohen mourut le 4 avril 1918 à Berlin). Il est en premier lieu un témoignage personnel sur les relations qui liaient Hermann Cohen avec le professeur de langues sémitiques et le spécialiste déjà mondialement connu de l’Ancien Testament. Mais…

Traduction de l’allemand, présentation et notes de Jean-Marc Tétaz


Le protestantisme libéral de l’Empire wilhelminien : un antijudaïsme théologique ?

Tome 92 - 2017/3 |

Après avoir explicité les termes du débat, Jean-Marc Tétaz analyse la façon dont trois représentants du protestantisme libéral allemand présentent le judaïsme du Second Temple : Emil Schürer, Julius Wellhausen et Wilhelm Bousset. Dans le cadre de l’historisme, c’est en effet par le biais de l’exposé historique que se traitent les questions normatives et axiologiques. L’étude de ces trois auteurs permet ainsi de préciser en quel sens on peut parler d’un antijudaïsme théologique dans le cas du protestantisme […]


Le problème de l’antijudaïsme en exégèse du Nouveau Testament à l’exemple d’Adolf von Harnack

Tome 92 - 2017/3 |

L’ouvrage L’Essence du christianisme d’Harnack soulève le problème de l’antijudaïsme en exégèse. Pour aborder correctement ce problème, Jean Zumstein appelle à ne pas succomber au piège de l’anachronisme, et se propose à la fois de définir précisément la notion d’antijudaïsme et d’indiquer les raisons qui ont mené Harnack à commettre cette tragique erreur de jugement. Mais simultanément, il convient d’identifier la question fondamentale qui est à l’origine de la séparation entre judaïsme et christianisme, en […]


Jésus dans le monde juif de son temps. Réflexions autour de L’Essence du christianisme d’Adolf von Harnack

Tome 92 - 2017/3 |

Dan Jaffé analyse ici le célèbre ouvrage L’Essence du christianisme écrit, voilà plus d’un siècle, par Adolf von Harnack. Son objectif est de faire ressortir les aspects les plus cruciaux développés par l’auteur et de comprendre les intentions et les principales lignes idéologiques d’Harnack. Ce livre qui a marqué son époque, voire les suivantes, est coloré d’un antisémitisme enveloppé d’évidentes notions théologiques. Il fait état d’une approche qui influença le monde germanique et le […]