Waltraud VERLAGUET est docteur en théologie de l’Institut protestant de théologie, Faculté de Montpellier


img073

L’éloignance de Mechthild de Magdebourg

Tome 78 - 2003/3 |

Mechthild de Magdebourg, première mystique en langue allemande au milieu du XIIIe s., élabore au milieu de son oeuvre, La lumière fluente de la Divinité, un concept particulier, la « gotz vroemedunge », traduit ici par « éloignance », néologisme construit sur le modèle de « suivance ». Ce concept, qui se donne chez Mechthild sur le mode narratif, est ici décliné par Waltraud Verlaguet sur le plan historique, sémantique et psycho-anthropologique, pour mettre en évidence sa pertinence dans le croisement de ces stratégies.

Cet article […]