Gerd Theissen est professeur émérite en théologie néotestamentaire à l’Université de Heidelberg.


Plaidoyer pour une relation renouvelée entre exégèse et homilétique. Un nouveau « primat » du texte dans la prédication

Tome 75 - 2000/4 |

L’exégèse et l’homilétique comme les partenaires d’un vieux couple en crise conjugale… Gerd Theissen reproche à l’homilétique de ne pas tenir compte des changements épistémologiques et herméneutiques intervenus en exégèse. Encore faut-il que ces mutations deviennent fécondes pour la prédication. Il s’agit d’abord de reconnaître comme un état de fait le pluralisme exégétique : pluralité des genres littéraires, des images porteuses dans les textes, des lectures dans l’histoire de la réception de ces textes. L’exégèse n’aboutit plus à […]


Amour du prochain et égalité

Tome 76 - 2001/3 |

Pour Gerd Theissen, l’épître de Jacques constitue un moment fort de l’éthique du Nouveau Testament. Jacques met en lien le commandement d’amour et de l’égalité. Aucun auteur néotestamentaire n’a interprété l’amour comme obligation de forger l’égalité de manière aussi évidente. Cependant, le commandement d’amour n’est pas limité à la communauté chrétienne. C’est d’autant plus remarquable que, généralement, soit l’amour gagne en égalité et perd en universalité, comme c’est le cas dans les écrits johanniques ; soit il gagne […]


Ethique et Communauté dans l’épître de Jacques. Réflexions sur son Sitz im Leben

Tome 77 - 2002/2 |

Gerd Theissen entend démontrer que l’épître de Jacques dessine une éthique autonome de la communauté chrétienne, qui se veut libre de « ce monde », c’est-à-dire aussi bien des structures de l’oikos (la maison) que de la polis (l’État). Par ses attaques contre les riches, Jacques s’oppose d’une part au fait que les riches maîtres de maisons deviennent des patrons et des bienfaiteurs de la communauté. D’autre part, sa polémique contre les riches vise l’élite politique romaine qui seule avait […]


Du Jésus de l’histoire au Fils de Dieu du kérygme. L’apport de l’analyse sociologique des rôles à la compréhension de la christologie du Nouveau Testamen

Tome 83 - 2008/4 |

La « troisième quête » du Jésus historique peut contribuer, par ses méthodes profanes, à éclairer le problème théologique qui a toujours été au centre de la recherche sur Jésus : quelle relation y a-t-il entre le Jésus de l’histoire et le Fils de Dieu du kérygme? L’analyse sociologique des rôles permet de comprendre les titres christologiques comme des attentes liées à un rôle, dans le contexte des interactions sociales. La « christologie implicite » découle du fait que Jésus a accepté le […]


Eglise ou secte ? Unité et conflit dans le christianisme primitif

Tome 83 - 2008/4 |

L’Église n’est pas seulement une forme sociologique parmi d’autres groupes religieux, mais elle se caractérise par une structure inclusive. Elle accorde une place en son sein à des sectes, à des groupes cultuels et à des dénominations. La pluralité à l’intérieur et l’effort pour établir une relation détendue avec l’extérieur sont les critères sociologiques qui définissent les Églises. Sur cette base, nous pouvons constater dans le christianisme primitif déjà les structures et les mentalités d’une Église. Depuis la […]


La nouvelle perspective sur Paul et ses limites. Quelques réflexions psychologiques

Tome 83 - 2008/4 |

Cet article résume en cinq thèses l’interprétation de Paul avancée par les tenants de la New Perspective on Paul et propose une série de contre-thèses fondées sur des arguments relevant de la psychologie historique de la religion. Même si la tradition luthérienne et son renouveau, grâce à l’herméneutique existentiale au sein de l’école bultmanienne, ont interprété Paul en refusant radicalement l’approche psychologique, le résultat des réflexions psychologiques qui suivent s’inscrit dans la ligne de Luther et de Bultmann. […]


La conversion de Paul et celle Nasir Khusraw. Un rencontre au musée imaginaire de l’histoire

Tome 83 - 2008/4 |

Quand on s’intéresse à Nasir Khusraw, on découvre chez Paul bien des choses qu’on n’aurait pas vues sans cela. Tous deux ont en commun d’avoir vécu une conversion, d’avoir adhéré à un courant minoritaire dans leur religion, d’en être devenus le missionnaire, d’avoir subi des persécutions, d’avoir prolongé leur activité missionnaire par une activité littéraire et d’avoir développé une exégèse non littérale de la Bible ou du Coran. Chacun de ces points mérite de faire l’objet d’une comparaison. […]


Franchir les frontières de façon paradoxale. Propositions pour une psychologie religieuse du christianisme primitif

Tome 83 - 2008/4 |

La psychologie du christianisme primitif qui est ici ébauchée se caractérise principalement par l’élaboration du concept de transgression des limites dans les domaines du mythe, de l’éthos et du rite. Le « mythe » christologique transgresse la limite entre Dieu et l’homme. Selon l’approche cognitive de la psychologie de la religion, l’idée d’incarnation est une idée « contrintuitive ». L’éthos du renoncement à la violence et de l’amour des ennemis est, dans le langage de la psychologie, une « intervention paradoxale », c’est-à-dire une […]


La foi comme confiance inconditionnelle. Perspectives théologiques

Tome 86 - 2011/3 |

Comment la foi comprise comme confiance inconditionnelle se justifie-t-elle dans le monde moderne du double point de vue de la philosophie de la religion et de la théologie biblique ? Abordant cette question à partir de trois expériences religieuses fondamentales décrites par Ludwig Wittgenstein – l’étonnement devant le fait que quelque chose existe, l’expérience d’un refuge absolu, et l’expérience de la culpabilité comme expression de notre liberté -, Gerd Theissen montre que la foi biblique exprime ces expériences […]