Konrad SCHMID est professeur d’Ancien Testament et d’histoire du judaïsme ancien à l’Université de Zurich.


2006:2

L’accession de Nabuchodonosor à l’hégémonie mondiale et la fin de la dynastie davidique. Exégèse intrabiblique et construction de l’histoire universelle dans le livre de Jérémie

Tome 81 - 2006/2 |

Plusieurs textes du livre de Jérémie mettent en oeuvre une théorie de l’histoire universelle affirmant à l’encontre des faits historiques  que la dynastie davidique serait parvenue à son terme et à son accomplissement théologique avec l’accession au trône de Nabuchodonosor : la figure de Nabuchodonosor s’inscrirait ainsi dans la succession du règne davidique. Konrad Schmid discerne dans ces textes les efforts les plus nets et les plus soutenus qu’on peut trouver dans l’Ancien Testament pour légitimer en termes théologiques […]