Benoît MATHOT est docteur en théologie de l’université Laval (Québec) et de l’Institut protestant de théologie (Faculté de Montpellier), et est titulaire d’une double maîtrise en philosophie et en sciences des religions de l’université catholique de Louvain (Belgique). Il est actuellement animateur en pastorale auprès de l’aumônerie de l’enseignement supérieur et universitaire à Mons (Belgique).


numero-2016-3

L’apologétique tillichienne et la crise du religieux (1913-1951)

Tome 91 - 2016/3 |

La notion d’apologétique traverse toute l’œuvre théologique de Paul Tillich. D’abord envisagée sous l’angle de l’attaque, cette notion va ensuite évoluer pour être comprise comme une réponse aux questions et aux interpellations adressées à la théologie. Benoit Mathot suit l’évolution historique de l’apologétique, des premiers écrits de Tillich (1913) à son premier enseignement allemand (1919-1933), jusqu’à sa grande œuvre américaine de théologie systématique (1951). Au cours de cette étude, il montre aussi de […]


ETR_0901_L204

Kitsch religieux et dynamique de la foi

Tome 90 - 2015/1 |

Le kitsch a été défini par Milan Kundera comme un « accord catégorique avec l’être ». Dans cette contribution, Benoît Mathot établit la généalogie de cette notion à partir des travaux d’Hermann Broch, essayiste et dramaturge autrichien, avant d’en préciser les implications philosophiques chez l’écrivain tchèque. Il y examine la façon dont le kitsch peut contribuer à un éclaircissement de la situation religieuse actuelle, qu’il caractérise à partir de l’analyse engagée par le philosophe Slavoj Žižek. C’est l’occasion pour l’auteur […]