L’Église comme hétérotopie signifiante. Une forme ecclésiale possible pour un christianisme de la dé-coïncidence

Le philosophe François Jullien ne cesse de déployer au fil de ses derniers ouvrages le concept de « dé-coïncidence ». Ce concept, dont il a lui-même magnifiquement sondé les interactions avec le christianisme, est extrêmement stimulant pour la théologie. Toutefois, se pose la question de la traduction ecclésiale de ce qui serait un christianisme de la dé-coïncidence. C’est ici que, selon Benoît Mathot, la compréhension de l’Église comme hétérotopie signifiante développée par le théologien Pierre Gisel peut servir de guide et d’aiguillon.

Cet article s’inscrit dans le cadre du projet de recherche Fondecyt Iniciación n°11170307 intitulé « La negatividad al servicio de la humanización. Lecturas teológicas ». Il s’agit de la version remaniée d’une conférence ayant initialement pour titre : « Descoincidencia instauradora y heterotopía significante. Reflexiones para una Iglesia en crisis » prononcée à la Facultad de Teología de la Pontificia Universidad Católica de Chile le 4 septembre 2019 dans le cadre du colloque « Descoincidir. Perspectivas interdisciplinares al servicio de la humanización ».

Phrase : L’article entend montrer comment le concept d’hétérotopie signifiante peut servir de traduction ecclésiale à un christianisme de la dé-coïncidence.

Mots clés : Église, dé-coïncidence, hétérotopie, François Jullien, Pierre Gisel, négativité, cléricalisme

The Church as a significant heterotopia. A possible ecclesial form for a Christianity of “de-coincidence”

The French philosopher François Jullien keeps on using the concept of “de-coincidence” in his last works. This concept, of which he probed the interactions with Christianity, is extremely stimulating for theology. However, there is the question of the ecclesial translation of what a Christianity of de-coincidence would be. According to the author, the comprehension of the Church as a significant heterotopia developed by the theologian Pierre Gisel may serve as guide and stimulus.

p. 207-220

Auteur

MATHOT Benoît
Benoit MATHOT enseigne la théologie fondamentale à la Facultad de Ciencias Religiosas y Filosóficas de la Universidad Católica del Maule (Talca, Chili) et dirige le Centro de Investigación en Religión y Sociedad (CIRS-UCM).