Alain GIGNAC est professeur agrégé de Nouveau Testament à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Montréal.


img053

Les lettres catholiques comme discours articulés sur les mises en scène de Actes 15 et Galates 2. Hypothèse de travail pour comprendre la pseudépigraphie dans une perspective narratologique et canonique

Tome 91 - 2016/4 |

Alain Gignac appréhende ici la pseudépigraphie des lettres catholiques du Nouveau Testament dans une perspective narratologique et canonique, non à partir de la rédaction de ces lettres, mais de leur lecture. Peut-on considérer Actes comme la mise en récit des personnages apostoliques qui prennent la parole dans les lettres du Nouveau Testament ? Inversement, et plus spécifiquement, les lettres catholiques ne donnent-elles pas la parole aux protagonistes de la réunion de Jérusalem relatée en Ac 15 et […]


2013:1

L’évangile de Paul selon Agamben ou comment assumer la condition messianique

Tome 88 - 2013/1 |

Dans son « commentaire » de Romains, Le temps qui reste, le philosophe italien Giorgio Agamben déploie son concept de « condition messianique », qui apparaît comme la solution au diagnostic pessimiste qu’il pose par ailleurs sur la démocratie libérale contemporaine réduite au biopolitique, dans sa série Homo sacer. Que signifie vivre la condition messianique ? Quelle posture politique engendre-t-elle ? Comment comprendre la temporalité qui l’accompagne ? Quelle nouvelle communauté politique suscite-t-elle ? Alain Gignac examine comment Le temps qui reste déploie et structure le […]