La discipline des ministères ou le fantasme de la « double éthique »

L’Église est-elle autorisée à exiger une moralité particulière de ses ministres sans porter atteinte au fondement même du baptême qui place tous les fidèles dans l’égalité devant Dieu ? Jean Ansaldi prend le temps des détours (éthique des baptisés, place du sacerdoce universel, Déclaration de foi, exigence de la prédication) pour s’éviter un propos idéologique et pouvoir proposer une parole sur un sujet toujours brûlant.

p. 409-416

Auteur

ANSALDI Jean
Jean ANSALDI est professeur d'éthique à la Faculté de théologie protestante de Montpellier.