La culture des passions à l’époque du Nouveau Testament. Une contribution théologique et psychologique

Au début du siècle, Norbert Elias a étudié l’élaboration d’une culture des passions dans le société et est devenu un des précurseurs de la psychologie historique. Cette nouvelle approche servira de point de départ pour l’étude d’un thème d’une importance unique dans l’Antiquité : la « culture » des passions. Les différentes solutions proposées par Auguste Nitschke conduisent Petra Von Gemünden à apprécier comment ce problème est résolu dans le quatrième livre des Maccabées, chez Philon d’Alexandrie et chez Paul. Une vue d’ensemble permettra finalement de juger la valeur de la psychologie historique en rapport avec des facteurs sociologiques.

p. 335-348

Auteur

VON GEMÜNDEN Petra
Petra VON GEMÜNDEN est professeur de Nouveau Testament, Faculté de théologie protestante, Université d'Augsbourg