Zwingli : de la messe de 1506 à la cène de 1525… et au-delà

Bernard Reymond développe l’idée selon laquelle la conception que Zwingli s’est faite de la cène est étroitement liée à son expérience sacerdotale comme curé de Glaris dès 1506. C’est ce qui ressort très nettement de ses thèses réformatrices de 1523 et de leur commentaire. Sa manière de célébrer la cène à Zurich en 1525 peut être considérée comme la concrétisation de sa réflexion en la matière. Elle a ensuite influencé la tournure réformée de cette célébration.

Zwingli’s conception of the Last Supper was closely linked to his priestly experience as parish priest of Glaris in 1506. This emerges very clearly from his reforming theses and commentary of 1523. His manner of celebrating the Last Supper in Zurich in 1525 can be seen as a concrete expression of his reflection on the subject. It then influenced the reformed take of this celebration.

p. 119-128

Auteur

REYMOND Bernard
Bernard REYMOND est professeur honoraire de théologie pratique à la Faculté de théologie et de sciences des religions de Lausanne.