L’autorité de l’Écriture. Commentaires

En second commentaire des thèses publiées en 1984 avec André Gounelle, François Vouga propose d’affiner, avec le recul, l’emploi des deux termes d’autorité et d’Écriture. Constatant tout d’abord que l’autorité n’existe qu’au moment où elle est reconnue, il souligne que c’est la lecture et le compagnonnage avec l’Écriture qui confère à celle-ci son autorité. Il met en évidence que cette reconnaissance de l’autorité de l’Écriture est solidaire d’un pacte de l’imagination ou d’un pacte de la fiction reconnaissant autorité aux événements dont témoigne ou que déploie l’art littéraire de ses écrits. Un second volet part de l’emploi que les évangiles et les épîtres font du terme d’Écriture. L’Écriture reçoit son sens, son unité et sa cohérence à partir de clés de lecture qui lui sont extérieures et c’est la constitution des différents canons qui donne une valeur universelle d’Écriture à la création personnelle d’œuvres poétiques, artistiques ou littéraires que sont les évangiles ou les épîtres.

Phrase : L’autorité de l’Écriture se présente comme une forme de réception qui présuppose la reconnaissance d’un canon et la conclusion d’un pacte de la fiction entre les événements fondateurs dont elle témoigne ou qu’elle crée et son lecteur.

Mots-clés : autorité, Écriture, pacte de l’imagination, fiction, canon

The authority of the Scripture. Commentaries

The author proposes to refine, with hindsight, the use of the two terms of authority and Scripture. Noting first of all that authority does not exist until it is recognized, he stresses that it is the reading and the companionship with Scripture that confers on it its authority. He highlights that this recognition of the authority of Scripture is linked to a pact of imagination or a pact of fiction recognizing authority to the events witnessed or displayed by the literary art of its writings. A second part starts from the use that the Gospels and Epistles make of the term Scripture. The Scripture receives its meaning, its unity and its coherence from external keys of reading and it is the constitution of the different canons that gives a universal value of Scripture to the personal creation of poetic works, artistic or literary, such as gospels or epistles.

p. 329-341

Auteur

VOUGA François
François VOUGA est professeur émérite de Nouveau Testament.