La théologie et les sciences humaines – Faculté de théologie ou de sciences religieuses ?

Faut-il disjoindre sciences religieuses et théologie ? Les rapprocher ? transformer les Facultés de théologie en Département de sciences religieuses ? Faut-il localiser une chaire de judaïsme ou d’autres traditions religieuses en Faculté de théologie ou de Lettres ? De type institutionnel, ces questions cachent en fait des enjeux de fond. Pierre Gisel propose ici quelques points de repère à leur propos. Ils touchent, centralement, les thématiques suivantes : qu’en est-il de la théologie (intellectus fidei ou prétention plus large) ? qu’en est-il du religieux et des religions, et de leur gestion publique ? qu’en est-il là du christianisme comme tradition particulière du religieux ?

p. 281-292

Auteur

GISEL Pierre
Pierre GISEL est professeur honoraire de la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Lausanne, théologien suisse et chercheur dans le champ des religions et du religieux.