Donner la mort et agir selon la justice. La réception de Phinées des Maccabées aux premiers chrétiens

Des chercheurs ont régulièrement opposé ce qu’ils considéraient être le pacifisme des premiers chrétiens au discours guerrier des chrétiens des siècles ultérieurs, situant la rupture au IVe siècle, notamment avec Ambroise et surtout Augustin. Dans l’étude qui suit, Anna van den Kerchove revient sur cette rupture en abordant la manière dont est considéré le fait de donner la mort, élément sous-jacent à l’acceptation ou non de la guerre. Pour cela, elle s’intéresse à la réception par les premiers chrétiens de l’histoire de Phinées racontée dans Nombres 25. Remettant ce discours en perspective, l’auteure revient à la fois sur les Maccabées et Philon, qui portent un regard positif sur Phinées, également sur Josèphe, plus circonspect, et examine les écrits chrétiens qui, longtemps silencieux, conditionnent durablement la lecture de l’histoire de Phinées.

Cause Death and Act According to Justice. Phinehas, the Maccabees and the First Christians

Researchers have regularly compared what they considered the pacifism of the first Christians to the war rhetoric of later Christians, e.g. in the ivth century with Ambrose and above all Augustine. In the following study, Anna van den Kerchove revisits this rupture treating the subject of death, causing death, which is the underlying element to accepting war or not. For that she looks at the reception of Phinehas by the first Christians in history, as related in Numbers 25. Putting this speech in perspective, the author writes of the Maccabees and Philo, having a positive attitude to Phinehas, also on Josephus, more circumspect, and examines Christian writings, long silent, now conditioning the reading of the story of Phinehas.

Acheter l'article

p. 125-150

Auteur

VAN DEN KERCHOVE Anna
Anna VAN DEN KERCHOVE est maître de conférences en histoire du christianisme ancien et patristique à l’Institut protestant de théologie, Faculté de Paris, et membre titulaire du Laboratoire d’études sur les monothéismes (UMR 8584, CNRS-EPHE).