Calvin ou l’écriture de la chaire. A propos d’un livre récent*

C’est en décembre 1990 qu’Olivier Millet présentait une thèse de doctorat d’État sur l’éloquence de Jean Calvin. Le fruit de ses travaux ayant été publié, il reste aux théologiens et aux historiens à en intégrer les résultats. La présente recension voudrait, à un niveau modeste, contribuer à la diffusion de cette lecture riche et renouvelante.

* Olivier Millet, Calvin et la dynamique de la parole. Étude de rhétorique réformée, (Bibliothèque littéraire de la Renaissance 3-xxviii), Paris : Honoré Champion, 1992. 22 cm. 983 p. ISBN 2-85203-241-4.

p. 81-87

Auteur

BOST Hubert
Hubert BOST a enseigné l’histoire de la théologie à l’IPT, Faculté de Montpellier de 1986 à 2003. Il est directeur d’études à l’École pratique des hautes études (chaire « Protestantismes et culture dans l’Europe moderne, XVIe-XVIIIe siècles ») et depuis novembre 2013 Président de l'EPHE.