David-Le-Duc TIAHA, professeur contractuel de philosophie au Lycée Jean Zay à Aulnay-sous-Bois, est membre associé du Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS – UMR 8178) et du Fonds Ricœur.


ETR_0922_L204

Critique de la fin promise. Esquisse d’une herméneutique processionnelle du sujet avec Ricœur

Tome 92 - 2017/2 |

David-Le-Duc Tiaha propose une nouvelle caractérisation du tournant eschatologique de la phénoménologie herméneutique distincte du tournant théologique de la phénoménologie française de D. Janicaud. L’herméneutique du Ricœur de 1965 est un cas de figure parmi d’autres de l’eschatologie devenue une « structure philosophique ». La question de l’archè, du télos et de l’eschaton ne saurait être abordée directement comme une doctrine philosophique, mais comme l’exploration des directions de sens de la vie par lesquelles […]


ETR_0922_L204

Le tournant eschatologique de la phénoménologie herméneutique (Avant-propos)

Tome 92 - 2017/2 |

Le thème de l’eschatologie, qui traite la question des fins dernières, connaît depuis la première décade du xxie siècle une influence qui déborde le cadre strict de l’herméneutique biblique et de la théologie. Ce regain d’intérêt pour la question de la fin des temps et du monde serait un symptôme de la société actuelle exposée à ce que François Hartog appelle l’évidence d’un présent omniprésent devenu horizon sans futur et sans passé, ou « présentisme »…