Muriel SCHMID enseigne à la Faculté de théologie de l’Université de Neuchâtel.


img072

Le modèle d’emprisonnement des quakers : la notion wéberienne d’ascétisme séculier appliquée à la réhabilitation des criminels

Tome 78 - 2003/4 |

En 1829, les autorités quakers de Philadelphie ouvrent un nouveau pénitencier pour la partie est de l’État. Basé sur l’isolement total et continu des prisonniers, ce modèle d’emprisonnement sera à l’origine d’une controverse internationale sur les moyens de réhabilitation des criminels. De part et d’autre du débat, les arguments prennent racine dans des perspectives théologiques. Muriel Schmid propose de mettre au jour certaines de ces perspectives et d’en discuter les enjeux.

Une version plus courte de ce texte fut originellement […]


img070

Femme-Pouvoir-Genre : une triade pour retracer l’évolution des gender studies et en esquisser les implications théologiques

Tome 79 - 2004/2 |

Apparues récemment sur la scène universitaire francophone sous l’appellation « études genre », les gender studies intègrent l’héritage des études féministes dans une réflexion plus large sur les rapports entre pouvoir et genre. Muriel Schmid présente ici les sources et les soubassements théoriques de cette nouvelle discipline avant d’en explorer les implications pour la théologie.