Jean-Denis KRAEGE est docteur en théologie, pasteur de l’Église évangélique du canton de Vaud.


numero

Et si les théologiens aussi avaient une âme ? Pour une théologie dialectique à hauts risques

Tome 69 - 1994/3 |

Sont ici mises en relation deux thèses avec lesquelles une majorité de théologiens protestants devraient être d’accord : celles de la nécessaire cohérence entre le discours et l’existence et celle du salut sola gratia. Cette conjonction conduit Jean-Denis Kraege à critiquer les « béquilles » que, consciemment ou non, les théologiens se donnent pour ne pas courir de risques dans leur travail intellectuel même. En lieu et place d’une théologie assurée par des béquilles pourtant vermoulues, il propose […]


La prédestination d’une autre « point de vue »

Tome 73 - 1998/3 |

Après avoir examiné les principaux culs-de-sac dans lesquels mène la doctrine traditionnelle de la prédestination, Jean-Denis Kraege propose de reprendre cette question à partir de la conscience croyante qui confesse avoir été prédestinée. Il différencie les trois ek-stases du temps dans lesquelles la prédestination apparaît de manière plus que diverse : contradictoire. Ainsi en arrive-t-il à défendre la plénière liberté de Dieu susceptible aussi bien de déterminer « matériellement » nos existences que de nous prédestiner à la […]


ETR_0902_L204

La théologie comme interprétation existentiale

Tome 90 - 2015/2 |

Jean-Denis Kraege revisite l’idée bultmanienne d’interprétation existentiale, et travaille à sa redéfinition en décrivant ce qu’est une compréhension de soi sur des bases non plus heideggeriennes, mais husserliennes. Dans cette optique, il propose de considérer l’entier de la théologie – non la seule exégèse des Écritures – à partir de cette nouvelle manière de comprendre ce qu’il faut entendre par interprétation existentiale.