Christophe CHALAMET est professeur de théologie systématique à l’université de Genève.


« Évidement » ou « voilement » ? Perspectives kénotiques, de Frédéric Godet à divers théologiens contemporains

Tome 89 - 2014/3 |

La tradition théologique a longtemps parlé de l’« assomption » de la chair, plutôt que d’un « dépouillement » au sens d’un « évidement » de certaines qualités divines lors de l’incarnation. La théologie protestante a pris position sur cette question dès le XVIe siècle et a parlé tantôt d’une « dissimulation », tantôt d’un « évidement » de certaines qualités divines. Au XIXe siècle, le spécialiste du Nouveau Testament Frédéric Godet, réformé, a suivi Wolfgang Friedrich Gess, un autre réformé, pour rendre compte de certains passages du […]


Avant-propos

Tome 89 - 2014/3 |

Les analyses qui suivent ont été présentées lors d’un colloque de l’École doctorale de théologie de la Conférence universitaire de Suisse occidentale (CUSO), qui se tint à Fribourg (Suisse) les 6 et 7 décembre 2013. Ce colloque était organisé conjointement par Claire Clivaz (professeur de Nouveau Testament à l’université de Lausanne) et le soussigné (théologien systématique à l’université de Genève). Les organisateurs souhaitaient susciter un dialogue entre spécialistes du Nouveau Testament, historiens de la théologie et théologiens systématiques […]