Claudine BESSET-LAMOINE est scénographe et membre du Séminaire d’études gnostiques et manichéennes à l’École pratique des hautes études, Paris.


img069

Une double « hypothèse » théâtrale. Lecture dramaturgique de l’Adversus Haereses d’Irénée de Lyon

Tome 79 - 2004/3 |

Dans le premier livre de son traité, Adversus Haereses, Irénée de Lyon se sert des ambiguïtés du mot « hypothèse » pour assimiler les thèses de ses adversaires gnostiques aux fictions jouées dans les amphithéâtres. Analysant divers aspects de cet usage du mot « hypothèse », Claudine Besset-Lamoine propose une lecture dramaturgique du texte d’Irénée à partir de l’opposition fondamentale entre pseudegoria et kerygma.