Quelle place pour un lecteur croyant dans l’exégèse moderne ? Trois modèles à l’épreuve

L’avènement des méthodes scientifiques a entériné la distinction entre un sujet et son objet. Dans le domaine exégétique, cet écart a conduit à une dichotomie entre lecture « savante » (ou scientifique), s’appuyant sur une distance critique vis-à-vis du texte, et lecture « de foi », marquée par une interpellation personnelle du lecteur. En examinant trois méthodes exégétiques modernes (historico-critique, narratologique et sémiotique) et en interrogeant leur capacité à modéliser un lecteur croyant, Serge Wüthrich montre que, si la prise en compte du lecteur est variable d’un modèle interprétatif à l’autre, la définition d’une saisie appropriée permet de surmonter la dichotomie en question et suggère la possibilité d’un cadre général pour la lecture des textes bibliques.

The advent of scientific methods has introduced a subject/object dichotomy, which in Biblical exegesis, has led to distinguish between a learned reading entailing some critical distance towards the text and a belief-full reading meant to be a personal challenge to the reader. Investigating into three modern exegetical methods (historical criticism, narrative criticism, and semiotics) Serge Wüthrich argues that, while each method addresses the reader in a different way, the definition of an adequate apprehension would overcome the dichotomy between learned and belief-full approaches and allow to conceive an encompassing framework for the reading of Biblical texts.

Télécharger l'article gratuitement

p. 183-197

Auteur

WÜTHRICH Serge
Serge WÜTHRICH est docteur en théologie (Nouveau Testament) de l’Institut protestant de théologie, Faculté de Montpellier et pasteur de l’Église protestante unie de France.