Notice éditoriale

Les huit textes retenus pour le présent recueil ne traitent pas tous explicitement de questions politiques, mais tous éclairent à leur manière – tantôt directe, tantôt indirecte – la séparation des affaires civiles et religieuses que Roger Williams place au cœur de sa théologie politique.

Un premier ensemble de textes a pour thème le refus que Williams oppose à la contrainte des consciences dans sa controverse avec John Cotton ; il se compose du « Syllabus », de l’ « Adresse au Parlement » et de l’ « Adresse au lecteur » de La doctrine sanguinaire de la persécution pour motif de conscience, ainsi que de l’ « Adresse au clergé des quatre grands partis », publiée en appendice à La doctrine sanguinaire plus sanguinaire encore.

Un second ensemble – plus volumineux – a pour thème la signification ecclésiale et politique de la missiologie de Williams ; il comprend l’ « Adresse au lecteur » et les « Observations générales et particulières » de Clef pour la langue de l’Amérique, ainsi que  Le baptême ne fait pas le chrétien ou Bref discours à propos du nom de païen communément donné aux Indiens qui concerne aussi la grande question de leur conversion et Le ministère mercenaire n’a rien à voir avec le Christ ou Discours sur la propagation de l’évangile du Christ Jésus.

p. 41-60

Auteur

BOSS Marc
Marc BOSS a été maître de conférences en théologie systématique et en dogmatique à l'Institut Protestant de Théologie, Faculté de Montpellier. Depuis 2014, il est maître de conférences en éthique et en philosophie à l'Institut Protestant de Théologie, Faculté de Paris