Note sur une lettre inédite de HÔ CHI MINH à un pasteur français (8 septembre 1921) ou l’art de porter la contradiction à l’évangélisation

Installé depuis au moins l’été 1919 à Paris, Nguyễn Ái Quốc s’engage ouvertement dans la lutte contre la colonisation et se lie avec tous les alliés objectifs pouvant soutenir sa cause avant de se rapprocher plus particulièrement du Parti Communiste Français en 1920. Au cours de l’année 1921, il apprend qu’un groupe de protestants français souhaite engager une mission d’études en Indochine. Dans la lettre qu’il adresse au pasteur Soulier, initiateur du projet, Nguyễn Ái Quốc expose clairement les contradictions d’une démarche certes louable mais contre-nature dès lors que l’évangélisation se trouve complice de la colonisation. Cette note de recherche de Pascal Bourdeaux présente un document inédit qui éclaire à la fois sur la formation intellectuelle du futur Hồ Chí Minh, sur l’une des nombreuses origines du protestantisme vietnamien, sur les débats qui traversent le protestantisme français au sujet de la colonisation et de l’évangélisation.

Cet article est la version française d’une étude parue dans le Journal of Vietnamese Studies n° 7/2, 2012. L’auteur remercie le comité éditorial de cette revue d’avoir donné son accord pour cette publication en français légèrement différée. Il tient à remercier tout particulièrement Madame Claire-Lise Lombard, responsable du centre de documentation du DEFAP, pour ses conseils avisés et pour son autorisation de photographier et de publier les documents originaux qui figurent en annexe du présent article.

During his stay in Paris (1919-1923) Nguyễn Ái Quốc overtly supported the struggle against colonization and looked for various strategic allies before drawing closer to the French Communist Party. In 1921 he heard from a group of French Protestants who hoped to undertake an exploratory mission in Indochina. In a letter addressed to Ulysse Soulier, the pastor pioneering the enterprise, Nguyễn Ái Quốc deemed the missionary project to be valuable in itself but warned the French clergyman that using evangelisation as an accomplice to colonisation would be at odds with his own religious principles. Pascal Bourdeaux shows how this letter – published as an appendix – highlights at once the intellectual development of the future Hồ Chí Minh, the various origins of Vietnamese Protestantism, and the French Protestant debates about colonization and evangelization.

Télécharger l'article gratuitement

p. 293-312

Auteur

BOURDEAUX Pascal
Pascal BOURDEAUX est maître de conférences à l'École pratique des hautes études et membre statutaire du Groupe Société Religions Laïcités (EPHE-CNRS).