Le statut du théologien pratique : entre engagement et lecture distanciée

Comme tout chercheur, le théologien investit deux dynamiques apparemment opposées : son propre engagement subjectif à l’égard d’un objet qu’il doit pourtant maintenir à distance, sauf à invalider la scientificité de son discours. Christophe Singer suggère d’assumer ce paradoxe comme condition de la possibilité même d’articuler une théologie qui soit réellement pratique, c’est-à-dire qui soit à la fois analyse critique des témoignages de la foi et proclamation de l’Évangile.

(Numéro thématique : La théologie pratique. Un guide méthodologique)

Like any researcher, the theologian opposes two dynamics, his own subjective commitment to a purposely distant concept. The author suggests assuming this paradox as an articulation of a really practical theology, i.e. A critical analysis of believers’faith and the proclamation of the Gospel.

p. 685-700

Auteur

SINGER Christophe
Christophe Singer a été pasteur de l’Église protestante unie de France à Portes-lès-Valence. Il est docteur en théologie et en études grecques et latines classiques. Depuis le 1er juillet 2014, il est maître de conférences en Théologie pratique à l’Institut Protestant de Théologie, Faculté de Montpellier