Le Psaume 106 et le Pentateuque

Peu de psaumes font référence aux épisodes narratifs dans le Pentateuque. Si cela est le cas, la chronologie des événements n’est pas toujours respectée. Liberté poétique ou programme littéraire d’une école de rédaction ? Jan Albert Roetman et Caspar Visser’T Hooft montrent que la rédaction des événements « historiques » dans le Psaume 106 sont le produit d’un projet théologique qui vise à réhabiliter la figure de Moïse, laissée dans l’ombre dans certains passages du livre des Nombres. Ainsi le 4elivre du Psautier, qui commence avec le Psaume de Moïse (Ps 90) et se termine par sa réhabilitation, introduit la prépondérance de la Loi au sein du livre des Psaumes.

Only a few Psalms refer to narratives from the Pentateuch. When it happens, the chronology of events is sometimes discarded. Is it poetic licence or the literary syllabus of a redactional school? In this essay Jan Albert Roetman and Caspar Visser’T Hooft show that the recording of « historical » events in Psalm 106 results from a theological project aiming at the re-establishment of the figure of Moses left in the background in Numbers. Actually the fourth book of Psalms which starts with Moses’ Psalm (Ps. 90) and ends with his re-establishment, introduces the Law as fundamental in the book of Psalms.

Télécharger l'article gratuitement

p. 233-243

Auteur

ROETMAN Jan-Albert
Jan-Albert ROETMAN est pasteur de l’Église Réformée de France à Lille. En 2002, il a obtenu avec Caspar Visser’t Hooft un diplôme de spécialisation en sciences bibliques à l’université de Lausanne pour un travail commun sur Nombres 25.

Caspar VISSER 'T HOOFT
Caspar VISSER’T HOOFT est pasteur de l’Église Réformée de France à Orange-Carpentras. En 2002, il a obtenu avec Albert Roetman un diplôme de spécialisation en sciences bibliques à l’université de Lausanne pour un travail commun sur Nombres 25.