Le protestantisme malade de sa jeunesse

Arnaud Baubérot retrace tout d’abord les conditions historiques de la naissance des mouvements de jeunesse protestants, en marge des Églises. Il s’attache à décrire le processus qui a permis leur reconnaissance par les institutions ecclésiales, tout en préservant leur autonomie et leur ouverture aux non-protestants. Il cherche ensuite à cerner les facteurs et les aspects de la crise que traversent aujourd’hui l’ensemble des mouvements de jeunesse protestants. Cette crise se décline, selon lui, de trois façons : une crise de la transmission, une crise de la mission et une crise de l’engagement social. L’auteur s’interroge enfin sur la l’utilité de ces mouvements pour l’avenir du protestantisme français.

This article first relates the historical conditions of the birth of protestant youth movements, on the fringe of Churches. It also describes the process of their acknowledgement by the ecclesial institutions, while protecting their autonomy and their opening to non-protestants. It tries then to define the facts and the aspects of the crisis that all the protestant youth movements go through nowadays. According to the author, this crisis affects the transmission of Protestantism to the new generation, the evangelization and the social involvement of the protestant youth. The author finally wonders if those movements are still useful for French Protestantism.

p. 247-264

Auteur

BAUBEROT Arnaud
Arnaud BAUBÉROT est agrégé d'Histoire, maître de conférences à l'Université Paris-Est Créteil (UPEC) et membre du Centre de recherche en histoire européenne comparée (CRHEC).