Le prédicateur, « virtuose » de la religion : Schleiermacher aurait-il vu juste ?

Dans la 1ère édition de ses Discours sur la religion, Schleiermacher avait qualifié les pasteurs de « virtuoses », autrement dit d’artistes. Art et religion sont en effet partie liée. Le modèle techno-scientifique domine encore beaucoup trop les études universitaires et, via les démarches historico-critiques et les argumentations déductives, les modes de penser, donc aussi le langage des prédicateurs. Pour Bernard Reymond, la fréquentation des arts doit permettre aux pasteurs et théologiens d’assimiler d’autres paradigmes pour mieux assumer leur tâche d’interprètes dans notre contexte actuel de post-modernité.

p. 163-173

Auteur

REYMOND Bernard
Bernard REYMOND est professeur honoraire de théologie pratique à la Faculté de théologie et de sciences des religions de Lausanne.