Le lecteur éclairé : la clarté comme clarification

Comment dépasser le clivage actuel entre la conviction d’une clarté parfaite de l’Écriture et l’hypothèse de son obscurité totale ? Relue sous cet angle, l’herméneutique de Luther montre que la clarté n’est jamais sans obscurité et qu’il y a quelque intérêt herméneutique à penser la réalité de ce « clair-obscur ». Il en résulte un modèle herméneutique dans lequel la notion statique de clarté est relayée par celle de clarification comme processus sans cesse à refaire, dans lequel tant le texte que le lecteur se trouvent éclairés. Pierre Bühler illustre cette perspective par la « lecture intégrée » d’un texte paradigmatique : la lutte de Jacob au gué du Yabboq.

p. 245-258

Auteur

BÜHLER Pierre
Pierre BÜHLER est professeur de théologie systématique et directeur de l'Institut d'herméneutique et de philosophie de la religion à l'université de Zurich.