La Transfiguration au risque de la compréhension du disciple : Mc 9/2-10

Étonnant récit que celui de la Transfiguration… Il dérange tout exégète fervent adepte de la théologie de la croix : Marc ne le présenterait-il pas au bout du compte comme une gloire en négatif, une gloire trompeuse, à laquelle s’opposerait le vide du tombeau (16/7) ? Telle n’est pas la lecture de Claire Clivaz qui tend à mettre en évidence un processus dans lequel la Transfiguration et la finale primitive de 16/1-8 entraînent les disciples. Ce processus passe par le voir, la peur et la parole à prendre.

p. 493-508

Auteur

CLIVAZ Claire
Claire CLIVAZ est théologienne et membre de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud (Suisse)