La nouvelle création et l’invention du moi

François Vouga montre que l’Évangile paulinien se fonde sur une révélation apocalyptique selon laquelle chaque être humain est une personne qui existe indépendamment de ses qualités et de ses actes. Cette révélation signifie la découverte de la personne individuelle comme moi et comme sujet auto-réflexif de la vie spirituelle. Elle est fondée sur le paradoxe absolu de la révélation eschatologique de Dieu dans la personne historique d’un transgresseur de la Loi et d’un crucifié. L’évangile de Dieu que proclame l’apôtre est ainsi un scandale pour ce monde tandis que, pour le croyant, il est puissance qui fait vivre, qui libère de la maladie à la mort et qui transforme l’existence en une création nouvelle.

F. Vouga tries to show that the pauline Gospel is grounded in an apocalyptic revelation according to which each human being is a person existing independently of his or her qualities and actions. This revelation means the discovery of the individual person as the « I » and self-reflective subject of spiritual life. It is based on the absolute paradox of God’s eschatological revelation in the historical person of a crucified transgressor of the Law. The Gospel of God which the apostle proclaims is therefore a scandal for this world, whereas, for believers, it is the power which enables to live, liberates from sickness unto death and transforms existence in a new creation.

p. 335-347

Auteur

VOUGA François
François VOUGA est professeur de Nouveau Testament à la Kirchliche Hochschule Wuppertal/Bethel à Bielefeld en Allemagne.