La mise en scène genevoise d’Abraham sacrifiant

La tragédie de Théodore de Bèze, le commentaire biblique et les prédications de Jean Calvin sur Genèse 22, montrent l’importance du thème d’Abraham sacrifiant pour l’histoire de la Réforme à Genève. Abraham représente le croyant sur le modèle duquel chacun est invité à se référer. Hubert Bost relit ces textes et montre de quelle manière la foi, l’obéissance et le consentement d’Abraham sont les valeurs que la scène genevoise entend souligner, voire même théâtraliser.

The tragedy Abraham sacrifiant by Theodore de Beze, the biblical commentary and the sermons written by John Calvin on Genesis 22, enhance how important the theme of Abraham sacrifying is in the history of the Reformation in Geneva. Abraham stands for the believer whom everyone is invited to refer as one’s model. H. Bost sets a new reading of these texts and shows how Abraham’s faith, obedience and assent are the values that the genevan stage meant to stress and even dramatize.

p. 543-561

Auteur

BOST Hubert
Hubert BOST a enseigné l’histoire de la théologie à l’IPT, Faculté de Montpellier de 1986 à 2003. Il est directeur d’études à l’École pratique des hautes études (chaire « Protestantismes et culture dans l’Europe moderne, XVIe-XVIIIe siècles ») et depuis novembre 2013 Président de l'EPHE.