La clarté de l’Écriture : introduction

La lecture de la Bible, on le sait, ne va plus de soi aujourd’hui. Certes, l’accès à ces vieux textes n’est pas impossible et leur découverte peut rejaillir sans cesse, par des détours étonnants parfois. Mais nombreuses sont les difficultés qui font que pour une forte majorité de nos contemporains, les textes bibliques sont devenus obscurs, inaccessibles, voire complètement insignifiants. Or la Réforme a proclamé haut et fort la certitude de la clarté de l’Écriture, fondant le principe réformateur du sola Scriptura. Elle seule peut nous éclairer dans toutes nos obscurités de sa lumière que Luther n’hésite pas à comparer à celle du soleil. Sa clarté est telle qu’elle n’a pas besoin d’être éclairée de l’extérieur pour être comprise : elle est interprète d’elle-même, thèse bien sûr marquée polémiquement contre la synthèse scolastique de l’Écriture et de la tradition.

p. 161-163

Auteur

BÜHLER Pierre
Pierre BÜHLER est professeur de théologie systématique et directeur de l'Institut d'herméneutique et de philosophie de la religion à l'université de Zurich.