Entre passion et raison. La théologie pratique en quête d’une méthodologie

« Il n’est pas inutile de relever l’actualité et l’urgence du défi de Schleiermacher. À condition bien sûr d’en faire l’herméneutique, c’est-à-dire selon ses propres termes de le comprendre mieux qu’il ne s’est compris lui-même. »(1)

Grâce à Friedrich Schleiermacher, la théologie pratique (Tp) est enseignée aujourd’hui comme discipline à part entière dans les Facultés de théologie protestante. Mais comment assumer aujourd’hui cet héritage à la fois prestigieux et contesté ? Cet article reprend les questions du statut et des méthodes de la théologie pratique(2). Félix Moser tente de réinterpréter pour aujourd’hui les intuitions et les réflexions contenues dans le Bref exposé(3) en particulier les paragraphes 257 à 259. La Tp se situe à la jointure entre une attestation croyante et une reprise de réflexion critique, elle ne peut se soustraire à l’examen de la raison. Comment alors mettre en œuvre une méthodologie qui rende justice à ces deux démarches distinctes et qui les conjugue ? Pour articuler ces deux démarches, l’auteur propose la mise en œuvre d’une « herméneutique des implications ».

Cette étude constitue une version remaniée et augmentée de notes de la leçon d’ouverture prononcée le 15 octobre 2001 à la Faculté de théologie protestante de Paris.

 

1 Georges CASALIS, « Schleiermacher et les réformes. Les études de théologie », ETR 59, 1984, p. 167-180, en particulier p. 180.

2 Nous parlerons à chaque fois ici de la Tp comprise comme discipline théologique enseignée dans un cadre de type universitaire.

3 Friedrich SCHLEIERMACHER, Kurze Darstellung des theologischen Studiums, zum Behuf einleitender Vorlesungen (1810 et 1830), Hildesheim : Scholz, 19614 [1910] ; traduction française par Bernard Kaempf et Pierre Bühler, Le statut de la théologie. Bref exposé, Genève/Paris : Labor et Fides/Cerf, 1994 (abrégé par la suite Bref exposé).

In this study on the status and methods of practical theology, Félix Moser gives a contemporary interpretation of Schleiermacher’s Kurze Darstellung, especially the sections between § 257 and § 259. Practical theology is located at the junction between faithful affirmation and critical reflection – it cannot escape rational scrutiny. Is there a methodology capable of combining these two distinct approaches while doing justice to both ? The author’s plea for a « hermeneutics of implications » constitutes his answer to this question.

p. 529-546

Auteur

MOSER Félix
Félix MOSER est professeur de théologie pratique à la Faculté de théologie de l'Université de Neuchâtel. Il enseigne également à la Faculté de théologie et de sciences des religions de Lausanne ainsi qu'à la Faculté de théologie de Genève.