1905-2005 : la laïcité française et les minorités religieuses

Dans cet article, Jean Baubérot formule dix hypothèses sur les rapports entre la laïcité française et les minorités religieuses de la fin du XVIIIe siècle à la Séparation des Églises et de l’État. Après avoir indiqué que le régime des « cultes reconnus » a été une tentative de production politique de pluralisme religieux, l’auteur montre, à partir des débats parlementaires, que la loi de 1905 a nettement privilégié la pacification du conflit des « deux France » plutôt que la reconnaissance du pluralisme religieux.

Jean Baubérot sets forth ten hypotheses about the connections between French laïcité and religious minorities from the end of the eighteenth century up to the 1905 law that separated Churches and State. He first shows that the régime of « recognized cults » was a political attempt to achieve religious pluralism; then, on the basis of parliamentary debates he demonstrates that the 1905 law clearly favoured the pacification of the conflict which opposed the « two France » rather than the recognition of such pluralism.

Télécharger l'article gratuitement

p. 67-80

Auteur

BAUBÉROT Jean
Jean BAUBÉROT est directeur honoraire du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) CNRS-EPHE.