Théologies économiques : comment le religieux contient la chrématistique

La démarche de cet article est double : d’une part, mettre au jour des origines d’ordre théologique ou religieuses qui fondent des catégories économiques aujourd’hui considérées comme des objets rationnels et naturalisés. D’autre part, montrer que le religieux a pu mettre en place des mécanismes d’« anticipation-conjuration » tout en se faisant dépasser par des processus de sécularisation auxquels il a pu aussi contribuer. Selon Édouard Jourdain, tout consiste aujourd’hui à repenser ces mécanismes de conjuration du capitalisme à l’aune d’une société se réappropriant la chose économique.

Phrase : Tout au long de l’histoire, le religieux a contenu, dans les deux sens du terme, la chrématistique qui a fini par s’en émanciper.

Mots-clés : capitalisme, propriété, marché, sécularisation, chrématistique, conjuration, théologie, religieux

Economic theology: how the religious contains the chremastic

The approach of this article is twofold: on the one hand, to expose the theological or religious origins which are the foundation of economic categories today considered as rational and naturalized objects. On the other hand, to show that the religious was able to put in place mechanisms of “anticipation-conjuration” while being overtaken by processes of secularization to which it could also contribute. Everything today consists in rethinking these mechanisms for conjuring up capitalism in the light of a society reappropriating the economic issue.

p. 41-48

Auteur

JOURDAIN Édouard
Édouard JOURDAIN est enseignant-chercheur en théorie politique, associé au Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA – UMR 8036, EHESS) et post-doctorant à Polytechnique.