Lévitique 27 et le rôle économique du temple à la fin de l’époque perse (IVe siècle av.n.è.)

Christophe Nihan propose une étude de Lévitique 27 dans le contexte historique de l’époque perse. L’article commence par montrer que le thème central de cette loi n’est pas la donation de biens au sanctuaire mais les conditions d’échange de ces donations contre leur valeur en argent. Il discute ensuite les mécanismes selon lesquels la loi définit la valeur des donations et leur rachat, le problème de la taxe de 20% en cas de rachat, ainsi que plus généralement les informations qui peuvent être dérivées concernant le rôle économique des sanctuaires de Jérusalem et, vraisemblablement, de Samarie, à la fin de l’époque perse.

Phrase : Cet article propose une étude de Lv 27, texte très peu étudié, mais qui représente en réalité un témoignage de première importance quant au rôle économique des sanctuaires centraux de Jérusalem et du Garizim dans la seconde moitié de l’époque perse (fin ve et ive siècles av.n.è.).

Mots-clés : Judée, temple, époque perse, économie, donations

Leviticus 27 and the economic role of the temple at the end of the Persian period (4th century BCE)

The article studies Leviticus 27 in the context of the Persian period. It begins by showing that the main theme of this law is to define the conditions under which donations to the sanctuary can be exchanged against their value in silver. It then discusses the mechanisms according to which donations are valued and can be exchanged; the problem of the tax of 20% required for buying back donations; and more generally the information that can be derived from this text regarding the economy of the central sanctuaries in Jerusalem and, presumably, Samaria toward the end of the Persian period.

Keywords : Judea, temple, Persian period, economy, donations

p. 349-364

Auteur

NIHAN Christophe
Christophe NIHAN est professeur d'Ancien Testament à l'université de Münster (Allemagne), membre du Laboratoire « Proche-Orient-Caucase : langues, archéologie, cultures » (PROCLAC - UMR 7192, CNRS).