Le discours missionnaire de Jésus : réception patristique et narration apocryphe

François Bovon s’intéresse à la réception du discours missionnaire de Jésus dans les premiers siècles de l’ère chrétienne. Les commentaires patristiques d’un côté, et les narrations apocryphes de l’autre, manifestent deux types légitimes d’interprétation, enracinés l’un et l’autre dans un christianisme qui exige la complémentarité du dire et du faire.

Exposé présenté à la faculté de théologie protestante de Montpellier le 8 octobre 1992.

p. 481-497

Auteur

BOVON François
François BOVON est professeur honoraire de l'Université de Genève et Frothingham Research Professor de l'Université Harvard