La mise à disposition des biens de la communauté de Jérusalem et sa postérité aux trois premiers siècles du christianisme

Dans cet article, Jonathan Cornillon reprend l’étude historique des péricopes évoquant le modèle de solidarité matérielle mis en place dans la communauté de Jérusalem, qu’il appelle « la mise à disposition des biens », afin d’en démontrer la complexité et la valeur historique. Cette étude se prolonge par l’analyse des textes patristiques des trois premiers siècles attestant de la postérité de ce modèle, que les spécialistes ont souvent limité à une tentative éphémère n’ayant pas survécu aux premières années de la prédication chrétienne, quand il n’était pas considéré, même pour la communauté de Jérusalem, comme une simple idéalisation apologétique.

Phrase : L’article revient sur l’analyse de la mise à disposition des biens de la communauté de Jérusalem telle qu’elle est décrite dans les Actes des Apôtres et sur la postérité de ce modèle aux trois premiers siècles.

Mots clés : partage des biens, première communauté de Jérusalem, Actes des Apôtres, vie économique des communautés chrétiennes aux trois premiers siècles, Nouveau Testament, patristique préconstantinienne, histoire sociale et économique du christianisme antique

The provision of the goods of the community of Jerusalem and its posterity in the first three centuries of Christianity

This paper studies the verses of the Acts of the Apostles mentioning the specific form of sharing of goods practised in the first community of Jerusalem, in order to demonstrate its complexity and its historical value. The author expands on this study by analysing the patristic texts from the first three centuries that confirm the posterity of this form of mutual support that has often been limited to a short-lived attempt that could not have survived up to the first years of Christian predication, or to a sort of apologetic idealisation.

p. 161-184

Auteur

CORNILLON Jonathan
Jonathan CORNILLON est maître de conférences en histoire romaine à Sorbonne Université, membre du laboratoire Orient & Méditerranée (UMR 8167).