Huldrich Zwingli. Défense appelée Archétélès (1522)

L’Apologeticus archétélès, publié en latin le 23 août 1522, est souvent considéré comme le « premier manifeste » de Zwingli : certes, à cette date, Zwingli a déjà commencé son œuvre de réformateur à Zurich et publié des textes qui sont loin d’être anodins, mais l’Archétélès est bien la première confrontation publique d’envergure entre lui et l’Église romaine traditionnelle, incarnée ici par l’évêque de Constance ou son entourage. À ce titre, l’Archétélès peut être considéré comme un texte fondateur de la réforme zwinglienne. Il n’a cependant jamais, à notre connaissance, été traduit en français.

Présentation, traduction et notes de Jean-François Gounelle.

p. 3-5

Auteur

GOUNELLE Jean-François
Jean-François GOUNELLE est agrégé de lettres classiques.